vendredi 06 dcembre 2019 18:16:32

Amélioration du service public : Une nouvelle vision

La bureaucratie, les longues files devant les guichets des institutions, et le laxisme ne sont plus tolérés.

PUBLIE LE : 26-04-2014 | 0:00
D.R

La bureaucratie, les longues files devant les guichets des institutions, et le laxisme ne sont plus tolérés.

L’on s’achemine, en effet, vers une nouvelle ère  qui s’oriente de plus en plus, au recadrage des missions primaires du service public qui a longtemps souffert de dysfonctionnements criards dont a fait  quotidiennement  les frais le citoyen. Aujourd’hui, répondre aux aspirations de l’Algérien, à travers, un service public de meilleure qualité, offert à tous,  est en train de se mettre en place,  à la faveur des réformes, engagées récemment par l’Etat, traduites, faut-il le rappeler, par l’institution d’un ministère, rattaché au Premier ministre ainsi que la création, dans un futur proche d’un observatoire de service public ; une refondation qui permettra, à coup sûr, de fournir aux citoyens des  prestations de haut niveau.  La réhabilitation du service public, en fait, n’a pas  épargné  l’environnement qui  se tourne aussi vers ce processus pour  mieux répondre aux préoccupations exprimé par le secteur.  En effet, des orientations sont données par la tutelle aux directeurs de l’environnement pour  renforcer la qualité de service,  à travers l’amélioration de l’accueil des populations au niveau des établissements relevant de la tutelle. L’accent est mis ainsi sur la création de bureaux d’accueil et d’information, l’aménagement d’espaces d’attente et la mise en place d’un dispositif signalétique d’information aux abords des sièges et à l’intérieur des infrastructures. Il est également envisagé, le lancement d’un site web à la disposition du citoyen pour les prises de rendez-vous et un service en ligne pour les requêtes ainsi qu’un service de recours. L’allègement des procédures de traitement des dossiers et la délivrance de  documents n’est pas en reste.
C’est ainsi que les procédures d’octroi des autorisations d’exploitation des établissements classés et  la révision des dossiers administratif et technique des études d’impact, de danger et d’audits environnementaux bénéficieront d’intérêt particulier, à la faveur des réformes pour  l’amélioration du secteur public. Dans le même cadre, il est prévu, la limitation à 30 jours le délai d’octroi des agréments et des autorisations et l’allègement des modalités de déclaration des déchets spéciaux par le traitement électronique. Parallèlement à ces actions, le ministère de l’aménagement du territoire, axe sa politique de réforme sur l’éradication des décharges sauvages, la création de centres d’enfouissement techniques et le recours au tri sélectif des déchets. Aujourd’hui, la tutelle se dote de nouveaux instruments pour améliorer le cadre de vie du citoyen mais aussi l’amélioration du service public, offert à ce dernier par les différents établissements relevant du secteur, appelés dé-sormais à revoir leur fonctionnement pour consacrer le principe de l’amélioration de la qualité des prestations fournies aux citoyens.
Samia D.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions