lundi 24 septembre 2018 15:37:48

Journée internationale des jeunes filles dans les TIC : Le PDG d'Algérie Télécom : « Le plus important, c’est la ressource humaine »

«Aujourd’hui, Algérie Télécom compte 650 femmes ingénieurs, alors qu’elles étaient moins d’une centaine en 2003», a déclaré, hier à Alger, le président-directeur général d'Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, en marge de la cérémonie d'ouverture de «La Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des technologies de l’information et de la communication», placée, cette année, sur le thème «Élargir les horizons, changer les attitudes».

PUBLIE LE : 24-04-2014 | 0:00
Ph :Nesrine

 «Aujourd’hui, Algérie Télécom compte 650 femmes ingénieurs, alors qu’elles étaient moins d’une centaine en 2003», a déclaré, hier à Alger, le président-directeur général d'Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, en marge de la cérémonie d'ouverture de «La Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des technologies de l’information et de la communication», placée, cette année, sur le thème  «Élargir les horizons, changer les attitudes». 

M. Mehmel a estimé qu’«il y a une répartition inéquitable dans l’entreprise, avec seulement 30% du personnel féminin». Et d’ajouter : «Vu la composante de la société, la femme a un grand rôle à jouer, car il n’y a pas de différence dans les compétences entre homme et femme.»  À titre d’exemple, le PDG d’AT a expliqué que «l’entreprise a des directrices au niveau des wilayas et des femmes divisionnaires au niveau de la direction générale qui est le plus haut grade de la hiérarchie d’Algérie Télécom».
En termes de formation, M. Mehmel a indiqué que «l’année précédente, l’entreprise a formé plus de 7.000 personnes tout grades confondus. Cette année, le nombre devrait passer à 10.000 personnes». Selon lui, Algérie Télécom s’est engagée dans un processus de mise à niveau et de transformation.
«Le plus important, c’est la ressource humaine dans une entreprise. Cette action de formation doit être un acte habituel ; c'est-à-dire on veut arriver à un processus où chaque employé d’Algérie Télécom devra avoir dans l’année un volume horaire de formation qu’il doit suivre impérativement, et ceci quels que soient sa fonction et son niveau, afin de s’adapter au marché, aux clients et à la technologie», a-t-il estimé.  
D’autre part, M. Mehmel a annoncé un plan de mise à niveau et de rénovation de toute l’infrastructure du réseau d’Algérie Télécom. «On reconnaît qu’il y a des insuffisances dans certains quartiers, mais nous travaillons tous afin de satisfaire nos clients», a-t-il expliqué.           
La Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC donne aux jeunes filles et aux jeunes femmes, l’occasion de se familiariser avec la technologie sous un jour entièrement nouveau. Il s’agit, en outre, d’une initiative internationale soutenue par les États membres de l’UIT, conformément à la Résolution 70 (Guadalajara, 2010) de la Conférence de plénipotentiaires.
Elle a été instituée pour créer un environnement qui encourage les filles et les jeunes femmes à envisager une carrière dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC), en pleine expansion, et leur donne les moyens d’y parvenir. Cette Journée est célébrée chaque année, le quatrième jeudi d’avril, soit, en 2014, le 24 avril.
En 2013, plus de 40.000 jeunes femmes et jeunes filles ont pris part à la célébration de cette Journée, et plus de 1.500 événements ont été organisés dans 121 pays, certains avec la participation d’une vingtaine de jeunes, d’autres avec la participation de plusieurs centaines.
 Le secteur des TIC reste un secteur très porteur pour l’emploi, et l’un des principaux moteurs économiques du développement national et international, aussi bien dans les pays développés que dans les pays en développement. De nombreux pays et régions prévoient une pénurie de personnel qualifié par rapport à la demande croissante dans les domaines des mathématiques, des sciences, de l’ingénierie et de l’informatique.
Dans le même temps, de nombreuses entreprises cherchent à accroître le nombre de femmes travaillant dans ce secteur. Autrement dit, de grandes possibilités s’offrent aux femmes hautement qualifiées dans des domaines techniques, dans les pays développés comme dans les pays en développement. Il n’est pas étonnant que les pays en développement, où le taux de croissance des TIC est très élevé, aient besoin de professionnels qualifiés.
Pourquoi ne pas essayer de susciter l’intérêt d’un nombre encore plus grand de jeunes femmes et jeunes de filles à l’occasion de l’édition 2014 de la Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC ?
Wassila Benhamed

----------------------------------

Bientôt une offre internet adaptée  aux journalistes
Le président-directeur général d'Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, a annoncé, hier à Alger, en marge de la cérémonie d'ouverture de «La Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des technologies de l’information et de la communication», qu’«Algérie Télécom compte lancer prochainement une offre spécifique adaptée aux journalistes. Une offre où ils auront un espace de stockage adapté et sécurisé».
W. B .
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions