vendredi 16 novembre 2018 13:37:28

Le Conseil constitutionnel rend publics les résultats définitifs de la présidentielle du 17 avril 2014

Les 94 recours examinés sont irrecevables

PUBLIE LE : 23-04-2014 | 0:00
D.R

Le Conseil constitutionnel a rendu public, hier dans un communiqué, les résultats définitifs de l'élection présidentielle du 17 avril 2014 qui arrêtent un taux de participation de 50,70% et proclament le président candidat, Abdelaziz Bouteflika, Président de la République algérienne, avec  8.531.311 des suffrages obtenus, soit la majorité absolue :           

- Nombre d'électeurs inscrits : 22.880.678          
- Nombre de votants : 11.600.984           
- Nombre de bulletins nuls : 1.132.136           
- Nombre de suffrages exprimés : 10.468.848          
- Taux de participation : 50,70 %.            

Suffrages obtenus par chaque candidat :            
- Abdelaziz Bouteflika :  8.531.311           
- Ali Benflis: 1.288.338           
- Abdelaziz Belaid : 328.030           
- Louisa Hanoune : 157.792           
- Ali Faouzi Rebaïne : 105.223           
- Moussa Touati : 58.154.                    

Le Conseil constitutionnel considère, dans son communiqué, que l'élection  présidentielle du 17 avril 2014 s'est déroulée dans de "bonnes conditions" et a permis à l'ensemble des électeurs d'exercer pleinement leur droit constitutionnel et de choisir, en toute liberté, le candidat qu'ils ont jugé le plus habilité à présider aux destinées de la nation, soulignant que cela confirme la "régularité, la sincérité et la transparence du scrutin".

----------------------------------

Les 94 recours examinés sont irrecevables
Le Conseil constitutionnel a déclaré "irrecevables" les 94 recours examinés, émanant de quatre wilayas et portant sur des "irrégularités constatées" lors des opérations de vote de la présidentielle du 17 avril 2014, a indiqué hier le Conseil dans un communiqué sur les résultats définitifs de  l'élection. "Le Conseil constitutionnel a enregistré la transmission, par voie télégraphique conformément à l'article 167 de la loi organique relative au régime électoral, de 94 recours, émanant de quatre wilayas, en l'occurrence Laghouat,  Oum El Bouaghi, Batna et Tlemcen", a expliqué le Conseil constitutionnel. Après examen, le Conseil constitutionnel a déclaré "irrecevables 43 recours car n'ayant pas satisfait à la condition impérative de mentionner les réclamations sur les procès-verbaux de dépouillement des voix disponibles au niveau des bureaux de vote, tel que requis par l'article 167 de la loi organique relative au régime électoral et le décret exécutif relatif aux modalités de  contestation de la régularité des opérations de vote", précise-t-on de même  source. Quant aux 51 recours restants, ils ont été déclarés "irrecevables" aussi car "transmis au greffe du Conseil constitutionnel après expiration du délai  fixé par le Conseil constitutionnel, à savoir vendredi 18 avril 2014 à 12h00",  ajoute encore le communiqué.                 
A ce propos, le Conseil constitutionnel a souligné qu'en examinant les recours qui lui ont été déférés, "il est tenu de veiller à la stricte application  des dispositions qui fixent les conditions et les procédures de formalisation des recours contenues dans la loi organique relative au régime électoral et les textes subséquents, ainsi que dans le règlement fixant les règles de fonctionnement du Conseil constitutionnel".

----------------------------

Le taux de participation est de 50,70%
Le taux de participation à l'élection présidentielle du 17 avril 2014 a atteint 50,70%, selon les résultats définitifs rendus publics mardi soir par le Conseil constitutionnel. Le taux de participation était, selon les résultats préliminaires annoncés par le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz, de 51,70%.         
 Le nombre de votants a augmenté pour atteindre 11.600.984 alors qu'il  était, selon les résultats préliminaires de 11.307.478 votants, de même pour les suffrages exprimés qui sont passés de 10.220.029 à 10.468.848 voix.          
Pour les résultats par candidat, le président élu, Abdelaziz Bouteflika, a obtenu 8.531.311 des suffrages exprimés, selon les résultats définitifs du  Conseil constitutionnel, alors que les résultats préliminaires faisaient état de 8.332.598 voix.          
Ali Benflis a vu aussi le nombre de voix obtenues augmenter par rapport  aux résultats préliminaires, passant de 1.244.918 à 1.288.338 voix, contrairement au candidat Belaïd Abdelaziz dont le nombre de voix était de 343.624 avant de baisser à 328.030 voix.          
Le nombre des voix obtenues par Louisa Hanoune a augmenté pour passer  à 157.792, alors qu'il était, selon les résultats préliminaires de 140.253 voix,  même cas pour le candidat Ali Faouzi Rebaïne dont le nombre des suffrages obtenus était de 101.046, avant d'atteindre 105.223 voix dans les résultats définitifs, ainsi que pour Moussa Touati qui a obtenu un total de 58.154 voix alors qu'il était de 57.590 voix.          
La hausse du nombre des suffrages obtenus par la majorité des candidats à la présidentielle, s'explique par l'ajout des voix exprimées par la communauté  algérienne établie à l'étranger, alors que les résultats préliminaires se limitaient  au vote au niveau national.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions