lundi 09 dcembre 2019 02:40:45

Agroalimentaire : Encourager les investissements à travers le partenariat

Protéger les terres agricoles de l’avancée du béton

PUBLIE LE : 22-04-2014 | 0:00
D.R

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelwahab Nouri, a souligné, hier à Alger, la nécessité d’encourager les sociétés nationales et les investisseurs à créer des projets dans le domaine de l’agroalimentaire dans le cadre d’un partenariat efficace avec les agriculteurs et les équipementiers activant dans ce domaine. Intervenant à l’ouverture de la 12e édition du Salon international de l’agroalimentaire « Djazagro2014 », M. Nouri a précisé que le développement de ce type d’industries constituait un garant de la continuité de la production de l’agriculteur et de sa commercialisation et permettait d’assurer la disponibilité des intrants. Il relevé que le pays accusait un retard important dans le domaine de l’agroalimentaire, d’où la nécessité d’une « adaptation aux développements technologiques au niveau international et de partenariats entre Algériens et étrangers ».
Le ministre a ajouté que tous les mécanismes étaient disponibles pour assurer le développement de la production nationale en matière d’agroalimentaire d’autant que toutes les lois visent à garantir les facilités nécessaires à ces entreprises. M. Nouri a appelé les sociétés nationales à échanger les expériences et à s’enquérir des nouvelles techniques, des nouveaux équipements et des développements réalisés dans le domaines de ces industries au niveau mondial. Le ministre a souligné dans le même contexte que le secteur œuvrait à garantir la sécurité alimentaire dans le pays au cours des cinq prochaines années. « l’Etat a dégagé un budget considérable et consenti d’importants efforts pour concrétiser cet objectif », a-t-il ajouté. Le secteur de l’agroalimentaire est un prolongement du processus de développement dans le secteur agricole à travers la réalisation de la complémentarité entre l’agriculteur et l’investisseur et en évitant le gaspillage du surplus de production en développement des méthodes efficaces de stockage, emballage et transformation vers d’autres produits pouvant être exportés. Le ministre a indiqué que le secteur était parvenu à atteindre l’autosuffisance et à exporter le surplus de la production de tomate et de pomme de terre « en attendant d’atteindre l’autosuffisance concernant d’autres produits qui ne connaissent pas la même dynamique ».

Protéger les terres agricoles de l’avancée du béton
Abdelouahab Nouri a souligné que la protection des terres agricoles de l’avancée du béton nécessite l’intervention de toutes les institutions de l’Etat : « On ne peut pas rester indifférent face aux crimes perpétrés contre les terres agricoles qui se transforment en chantiers », a indiqué M. Nouri appelant tous les responsables à préserver cette « richesse » en faveur des générations montantes.  Il s’agit, a-t-il soutenu, d’un patrimoine « sacré » qui doit être protégé par tous pour préserver ce qui en reste, aussi bien par le ministère de l’Industrie que les autres secteurs ». Le ministre a rassuré que les contrats de concession restants seront régularisés dans les plus brefs délais ajoutant que le ministère poursuivra l’octroi des terres agricoles aux jeunes investisseurs. M. Nouri a indiqué récemment que « tous les contrats de concession seront régularisés et remis aux bénéficiaires avant la fin juin ». Il a rappelé la régularisation de 177.000 dossiers sur les 219.000 relatifs au foncier agricole, déposés dans le cadre du transfert du droit de jouissance en concession.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions