jeudi 14 dcembre 2017 18:02:38

Mission d’observateurs de l’Union Africaine : Le scrutin du 17 avril s'est déroulé dans de bonnes conditions

Le président de la mission des observateurs de l’Union africaine (UA), Dileita Mohamed Dileita, a exprimé hier, à Alger, sa satisfaction quand au bon déroulement de l'élection présidentielle du 17 avril. Intervenant lors d’une conférence de presse tenue au CIP, M. Dileita a indiqué que l’atmosphère dans laquelle l’élection s’est déroulée « était généralement calme malgré quelques manifestations observées dans certaines régions »...

PUBLIE LE : 20-04-2014 | 0:00
D.R

Le président de la mission des observateurs de l’Union africaine (UA), Dileita Mohamed Dileita, a exprimé hier, à Alger, sa satisfaction quand au bon déroulement de l'élection présidentielle du 17 avril. Intervenant lors d’une conférence de presse tenue au CIP, M. Dileita a indiqué que l’atmosphère dans laquelle l’élection s’est déroulée « était généralement calme malgré quelques manifestations observées dans certaines régions », précisant que « la classe politique a fait preuve de maturité en jouant un rôle majeur dans l’instauration d’un environnement propice à la paix ». Le scrutin du 17 avril s'est déroulé  dans de "bonnes conditions" et les électeurs ont voté "librement" et "en toute sérénité" a estimé M. Dileita, indiquant, que les équipes d’observateurs de Union africaine, composée de 215 personnes, ont visités près de 975 bureaux de vote répartis sur 47 wilayas. « Je peux vous affirmer que nous n’avons remarqué aucun moyen que nous pensons possible de pouvoir procéder à la fraude », a-t-il précisé lors d’un point de presse animé hier, au siège du Centre international de presse (CIP) installé à l’hôtel El-Aurassi pour l’occasion.      Il souligne également que ce constat n’est pas celui des observateurs de l’Union africaine seulement mais aussi de tous les observateurs représentants d’autres organismes chargés de suivre le processus électoral d’avril 2014. Aussi, comme il tiendra à le souligner à tous les membres de la presse qui l’interrogeaient à ce propos : "Nous n’avons pas eu la moindre connaissance de protestation de la part  des représentants des candidats. Nous n’avons rien remarqué". M. Deleita rappelant que 2 à 3 des observateurs de l’UA, présents en Algérie depuis le 2 avril dernier,  ont été déployés dans chaque bureau à travers 47  wilayas, afin de suivre le déroulement de l’opération de vote jusqu’à la signature des procès-verbaux. M. Dileita s’est félicité des conditions de paix, de sérénité et de transparence dans lesquelles l’élection présidentielle du 17 avril 2014 s’est déroulée ainsi que la maturité dont le peuple algérien a fait preuve, ajoutant qu’en dépit de l’absence d’un large consensus politique, le calme qui a prévalu tout au long de la période observée sert de jalons pour la consolidation de la démocratie en Algérie, et la volonté du peuple algérien s’est traduite dans les urnes.
Le président des observateurs de UA a tenue à saluer l’effort de l’Etat algérien qui mis à la disposition de cet important rendez-vous électoral toutes les mesures prises pour faciliter l’opération de vote, notamment dans les zones éloignées et les personnes nomades et ce, à travers la mise en place des bureaux de vote itinérants. Dans ce contexte le représentant de l’UA a tenu à mettre en exergue le fait d’avoir été « agréablement surpris » de constater que des mesures juridiques ont été prises par l’Algérie depuis la dernière élection présidentielle, visant à améliorer son système électoral.  M. Deleita, a relevé néanmoins, que malgré tout un arsenal juridique établi en la matière, « les procédures de vote n’ont pas été respectées  dans certains bureaux de vote visités par les observateurs de l’UA. Nous avons noté  à titre d’exemple que les électeurs émargeaient la liste avant l’accomplissement  de leur devoir.» Il souligne également l’absence d’électeurs dans certains bureaux de vote d’une part et la localisation éloignée de certains bureaux, ce qui n’a pas facilité l’accès aux personnes à mobilité réduite.           
S’agissant de participation électorale, M. Dileita a fait savoir que cette dernière « était faible dans la matinée et a connu une augmentation significative en fin de journée, avec une participation accrue des femmes » a-t-il dit. Dans ce contexte, le président de la commission des observateurs de l’UA, a salué l’implication des femmes dans la vie politique algérienne à travers notamment leur participation en tant qu’électrices mais aussi, leur proportion élevée parmi le personnel électoral dans les bureaux de votes visités.
A l’issue de cette rencontre M. Dileita a appelé  tous les acteurs politiques à respecter les résultats sortis des urnes, et à utilisation des recours juridiques existants en cas de contestation.
Kamélia H.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions