MCO : Les joueurs menacent de faire grève

La reprise de la compétition s’annonce compliquée pour le MCO, dont les joueurs menacent sérieusement de recourir à la grève s’ils ne sont pas payés dans les meilleurs délais.
PUBLIE LE : 19-04-2014 | 23:00

La reprise de la compétition s’annonce compliquée pour le MCO, dont les joueurs menacent sérieusement de recourir à la grève s’ils ne sont pas payés dans les meilleurs délais. Las d’attendre vainement leur dû, les coéquipiers de Bouterbiet ont décidé d’annoncer un débrayage prochain, histoire de mettre un peu plus la pression sur la direction. Les joueurs menacent carrément de boycotter le prochain match face au MCEE, pourtant déjà décisif dans la course pour le maintien. «On veut tous une victoire face à El-Eulma, mais les dirigeants doivent faire le nécessaire pour payer les joueurs. Cela fait des mois que nous attendons notre argent. Notre patience a des limites»,  ont averti les joueurs. Même l’entraîneur Belatoui s’est joint indirectement à la cause des joueurs en essayant lui aussi de mettre, à sa façon, la pression sur sa direction. «La régularisation des joueurs va beaucoup nous aider dans la préparation psychologique. On a besoin d’un groupe surmotivé face à El-Eulma. Cela passe inéluctablement par le versement de quelques salaires aux joueurs», a déclaré l’entraîneur du MCO qui a eu des difficultés à mobiliser ses joueurs durant la trêve. Certains joueurs avaient même refusé de prendre part aux matches amicaux s’ils ne sont pas d’abord payés. C’est le cas de l’attaquant Dagoulou qui revendique plus de six mois de salaire. Une situation qui n’est pas, à vrai dire, propre au MCO, puisque la plupart des clubs de la Ligue 1-Mobilis ont du mal à payer leurs joueurs en cette fin de saison. Ceci concerne et les petits et les grands clubs. C’est le cas, à titre d’exemple, de l’Entente de Sétif qui fait face, depuis des semaines, aux menaces de grève des joueurs pour revendiquer leurs salaires. À Sétif, une partie des joueurs est régularisée en milieu de semaine dernière, et les autres demain, mais au MCO, Larbi Abddeillah, le président de la SSPA/MCO, n’a fait que distiller des promesses. Il est certain que ses paroles doivent être accompagnées de faits concrets. Il y va de la sérénité du club.
A. Benrabah
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : [email protected]