mercredi 24 juillet 2019 10:43:18

Abdelaziz Belaïd satisfait des résultats préliminaires : « Nous n’avons constaté aucun cas de fraude »

Abdelaziz Belaïd a tenu à féliciter le Président de la République Abdelaziz Bouteflika pour son quatrième mandat «acquis haut la main». «Les résultats préliminaires du scrutin de l’élection présidentielle, ne sont pas une surprise pour nous, parce que c’est le fruit de tout un travail effectué par les militants du parti qui se sont donnés à fond et ont pu ainsi dépasser de grands partis», a déclaré le président du Front Al Moustakbal Abdelaziz Belaïd, classé troisième dans l’ordre des six postulants à la magistrature suprême.

PUBLIE LE : 19-04-2014 | 0:00
Ph. Wafa

Abdelaziz Belaïd a tenu à féliciter le Président de la République Abdelaziz Bouteflika pour son quatrième mandat «acquis haut la main». «Les résultats préliminaires du scrutin de l’élection présidentielle, ne sont pas une surprise pour nous, parce que c’est le fruit de tout un travail effectué par les militants du parti qui se sont donnés à fond et ont pu ainsi dépasser de grands partis», a déclaré le président du Front Al Moustakbal Abdelaziz Belaïd, classé troisième dans l’ordre des six postulants à la magistrature suprême.
Apparemment très fier des résultats obtenus, il dira : «Nous sommes globalement satisfaits car nous avons dépassé des partis  beaucoup plus expérimentés que nous, comme le Parti des Travailleurs (PT) et le Front national algérien (FNA). Notre parti n’a que deux années d’existence et c’est notre première expérience dans une compétition électorale de cette envergure»,  a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse animée au Centre international de Presse à l’hôtel El Aurassi. Pour le candidat du front El Moustakbal, «ces résultats positifs seront pour notre parti, une force pour l’avenir, afin d’avancer et de réaliser d’autres exploits pour être au service du peuple et du développement de la nation algérienne», a-t-il souligné. A la question de savoir quelle est son opinion sur la fraude que certains candidats ont dénoncé, le président du Front El Moustakbal qui compte deux années d’existence, a précisé « nous n’avons aucune preuve tangible sur l’existence de cette fraude, les rapports envoyés par nos représentants d’un peu partout sur le territoire national n’ont signalé aucun dépassement dans ce sens». Et d’ajouter que certains dépassement mineurs n’ont été d’aucun incident sur le déroulement des élections et le résultat final». Il a, notamment souligné que son parti ne s’arrêtera pas en si bon chemin mais il fera tout son possible pour parvenir au sommet de l’Etat et cela pour l’échéance de 2019» et répondre à «la préoccupation du simple citoyen»
Par ailleurs, Abdelaziz Belaïd a tenu à féliciter le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour son quatrième mandat «acquis haut la main sans négliger les autres candidats qu’il a félicités également pour le travail effectué durant toute la campagne présidentielle ».
Il a également tenu à remercier tous les citoyens qui lui ont fait confiance en votant pour lui sans oublier de remercier tous ses militants qui ont contribué à la réussite de la campagne de leur candidat axée sur «un programme qui prône le renouveau en proposant des solutions aux problèmes des citoyens sur tous les plans. Un programme qui a été bien accueilli par les citoyens rencontrés tout au long de mon périple à travers le pays».
Dans un autre volet, le plus jeune des candidats à la magistrature suprême a affirmé que sa formation est contre toute opposition sans objectivité et sans fondement «nous sommes pour le dialogue et la proposition des solutions idoines pour le bien  de la nation», « nous sommes un parti rassembleur qui veut à tout prix participer à instaurer la paix et la stabilité de l’Algérie», a-t-il souligné, précisant que tout autre voie «est irrémédiablement vouée à l’échec parce que le peuple n’aspire qu’à vivre en paix».
Aussi, avec la précision que c’est le souhait de tous «Je rêve d’une Algérie forte et prospère où règne la justice sociale et le respect des principes d’équité et d’égalité» a conclu le plus jeune prétendant à l’élection présidentielle 2014, et a donné rendez vous à ses électeurs, à l’échéance de 2019.
Mohamed Mendaci

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions