dimanche 18 novembre 2018 22:39:45

MISSION D’OBSERVATION DE L’OCI DE la LIGUE ARABE ET DE L’UA : Un scrutin conforme aux standards internationaux

Les présidents des missions d’observation de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), de la Ligue arabe et de l’Union africaine pour l’élection présidentielle 2014 ont affirmé jeudi à Alger que le scrutin s’était «déroulé conformément aux standards internationaux».

PUBLIE LE : 19-04-2014 | 0:00

Les présidents des missions d’observation de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), de la Ligue arabe et de l’Union africaine pour l’élection présidentielle 2014 ont affirmé jeudi à Alger que le scrutin s’était «déroulé conformément aux standards internationaux».
Le chef de mission d’observation de l’OCI, Habib Kaabachi, a déclaré  à l’APS que les 18 membres de sa mission s’étaient déplacés dans les bureaux  de vote à Alger et dans les wilayas limitrophes où ils ont constaté que le scrutin s’était déroulé dans «la transparence» et conformément aux standards internationaux.
Il a rappelé que sa mission s’était rendue dans nombre d’institutions  algériennes qui ont, a-t-il dit, «mobilisé les moyens nécessaires au bon déroulement du scrutin mettant en avant «la neutralité de l’administration et les chances accordées à tous les candidats pour présenter leur programme à travers les différents  médias pour permettre au citoyen d’exprimer librement son choix».
Il s’est dit satisfait des conditions qui ont présidé au déroulement de la campagne électorale et du scrutin mettant en avant «la coordination entre les responsables des centres de vote et l’esprit d’entente entre les représentants des candidats» et qu’«aucun dépassement n’a été enregistré».
Il a salué les facilitations accordées aux observateurs internationaux pour l’accomplissement de leur mission à travers tout le territoire.
Le représentant des observateurs de l’Union africaine (UA), Diallo Falilou, avait pour sa part félicité l’Algérie du «bon déroulement» et de la «bonne organisation» de l’élection présidentielle indiquant que cette élection «représente un acquis  démocratique».
M. Falilou, ancien ministre et conseiller du président du Sénégal, a estimé que les électeurs avaient voté dans de «bonnes conditions» étant donné que les bureaux de vote étaient munis d’isoloirs, contrairement à d’autres pays africains, relevant la «forte présence féminine dans les bureaux de vote».
Le chef de la mission d’observation de la Ligue arabe, Mohamed Sbih, secrétaire général adjoint de l’organisation panarabe a indiqué pour sa part  que «le vote du peuple algérien dans le cadre de la présidentielle pour la réussite de la démocratie est important pour les pays arabes».

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions