dimanche 23 septembre 2018 16:12:34

Des observateurs de l'Union africaine félicitent l'Algérie pour le « bon déroulement » de l’élection

Le représentant des observateurs de l'Union africaine (UA), Diallo Falilou, a félicité, hier à Alger, l'Algérie du «bon déroulement» et de la «bonne organisation» de l'élection présidentielle

PUBLIE LE : 18-04-2014 | 0:00
D.R

Le représentant des observateurs de l'Union africaine (UA), Diallo Falilou, a félicité, hier à Alger, l'Algérie du «bon déroulement» et de la «bonne organisation» de l'élection présidentielle. «Nous sommes contents de constater que l'élection présidentielle s'est déroulée dans de bonnes conditions, notamment à travers le déploiement du dispositif sécuritaire», a déclaré M. Falilou, à l'issue d'une audience qu'a accordée le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, à un groupe d'observateurs de l'UA. M. Falilou qui est aussi l'ancien ministre et conseiller du président du Sénégal a estimé que les électeurs avaient voté dans de «bonnes conditions» étant donné que les bureaux de vote étaient munis d'isoloirs, contrairement à d'autres pays africains, relevant la «forte présence féminine dans les bureaux de vote». Cette élection présidentielle est un «acquis démocratique» pour l'Algérie, a ajouté le représentant des observateurs de l'UA, qui a également noté l'«importance du non report» de l'élection. L'ancien ministre sénégalais a fait, par ailleurs, un constat «positif» des moyens techniques et matériels mis en place en cette occasion. Il a noté, à ce propos, que de nombreux pays africains étaient contraints de louer le matériel de vote, lors d'organisation d'élections présidentielles. Pour sa part, le chef de la mission de l'UA, Deleita Mohamed Deleita, a observé que le vote s'était «bien passé» en général dans les centres de vote visités par les observateurs de l'UA. A l'issue de l'audience, le groupe des observateurs de l'UA ont visité le centre des opérations du suivi du vote de la communauté nationale établie à l'étranger au siège du ministère des Affaires étrangères. Des explications techniques ont été fournies aux observateurs qui ont mentionné que ces moyens électroniques «allaient renforcer la crédibilité du scrutin».

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions