vendredi 28 fvrier 2020 14:06:09

Ukraine, Poutine à Merkel : « L'Ukraine au bord de la guerre civile »

Le président russe, Vladimir Poutine, a dit à la chancelière allemande, Angela Merkel, lors d'un entretien téléphonique, que l'Ukraine était au bord de la guerre civile après l'envoi par Kiev de l'armée dans l'est du pays, a indiqué, hier, le Kremlin.

PUBLIE LE : 17-04-2014 | 0:00
D.R

Le président russe, Vladimir Poutine, a dit à la chancelière allemande, Angela Merkel, lors d'un entretien téléphonique, que l'Ukraine était au bord de la guerre civile après l'envoi par Kiev de l'armée dans l'est du pays, a indiqué, hier, le Kremlin.

"Le président russe a fait remarquer que l'escalade brutale du conflit a mis le pays au bord de la guerre civile", a déclaré le Kremlin dans un communiqué publié. Ils ont tous les deux "souligné l'importance" des pourparlers prévus aujourd’hui. "Ils ont exprimé l'espoir que la rencontre de Genève puisse donner un signal clair pour faire revenir la situation dans un cadre pacifique", a indiqué le communiqué. Une réunion quadripartite entre l'Ukraine, la Russie, les Etats-Unis et l'Union européenne doit se tenir, aujourd’hui, à Genève afin de tenter de dénouer la crise ukrainienne. Les actions de l'armée ukrainienne dans l'est de l'Ukraine représentent "un recours inconstitutionnel à la force contre des manifestations pacifiques", selon le communiqué du Kremlin. M. Poutine a également souligné l'importance de la stabilisation de l'économie ukrainienne et de la continuité des fournitures de gaz russe à l'Europe. De son côté, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a estimé, hier, que le modèle d'Etat centralisé en Ukraine "a cessé de fonctionner", appelant à la "fédéralisation" pour "garantir les droits" de chaque région du pays, à la veille de pourparlers cruciaux pour l'avenir du pays. "L'Etat unitaire en Ukraine a cessé de fonctionner. Ses fondations ont été brisées par une succession de bouleversements politiques", a déclaré M. Lavrov dans une déclaration à la presse russe publiée sur le site de son ministère.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions