mercredi 23 octobre 2019 11:33:53

Souk Ahras : 493 mechtas alimentées en eau potable

Les projets concrétisés ces dernières années à Souk Ahras, en matière d’ eau potable, ont permis de renforcer l’ alimentation en zones rurales où 493 mechtas reçoivent désormais régulièrement le précieux liquide

PUBLIE LE : 16-04-2014 | 23:00

Les projets concrétisés ces dernières années à Souk Ahras, en matière d’ eau potable, ont permis de renforcer l’ alimentation en zones rurales où 493 mechtas reçoivent désormais régulièrement le précieux liquide, a-t-on appris lundi auprès des services concernés. L’ ensemble des opérations réalisées dans le cadre de différents programmes de développement ont permis le raccordement au réseau de distribution d’ eau potable dans les 26 communes de la wilaya de Souk Ahras, a précisé la même source, soulignant que 95 % des habitants des 530 hameaux de cette wilaya sont actuellement alimentés en cette source vitale. Les actions de raccordement de ces zones rurales depuis des forages, des réservoirs, des sources d’ eau et du barrage d’ Ain Dalia, ont porté sur la réalisation d’ un réseau de 776 km, selon les services de la direction des ressources en eau. L’ amélioration de la distribution de l’ eau potable dans cette wilaya qui dispose d’ un réseau long de 1.940 km a été rendue possible grâce au parachèvement des travaux de construction de 4 réservoirs d’ une capacité globale de 380.000 m3 dans les mechtas d’ Ain Djamaâ, de Dis Bouhadjla, de Zaârouria et de Remila, en plus de 50 fontaines publiques, de la réhabilitation des stations de pompage d’ Ain Massouda et de Bouzaaroura et de l’ équipement de celle de Bir Remila, a fait savoir la même source. Les opérations concrétisées ces dernières années ont également porté, selon les mêmes services, sur la réalisation de 17 puits profonds dans 12 communes de la wilaya, pour un débit global de 114 litres/seconde, de 3 sources d’ eau dans les communes de Mechrouha et d’ Ouled Moumene (d’ un débit de 3 litres/ seconde et de 6 forages d’ un débit de 2,5 litres/seconde créés dans 4 communes de cette région. Les actions réalisées ont contribué de manière «notable» à l’ amélioration des conditions de vie de populations ayant longtemps souffert de l’ absence d’ eau potable dans leurs foyers. Elles ont également permis de lutter contre l’ exode rural dans plusieurs localités à l’ instar des communes de Heddada, de Khedara, d’ Ouled Moumene et de Sidi Fredj, a-t-on affirmé. Un programme de «rattrapage» destiné à l’ AEP de 50 mechtas de cette wilaya, a été lancé moyennant une enveloppe de 750 millions de dinars, selon la même source qui a souligné que des opérations de prospection d’ eaux souterraines sont en cours dans plusieurs autres zones rurales de la wilaya.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions