mardi 19 novembre 2019 12:44:17

M. Medelci reçoit les observateurs portugais José Socrates et britannique Olga Maitland et le chef de la délégation d’experts onusiens

Jose Socrates, ancien Premier ministre Portugais : « Un rendez-vous historique pour l’avenir de l’Algérie »

PUBLIE LE : 16-04-2014 | 0:00
D.R

M. Medelci reçoit les observateurs portugais José Socrates et britannique Olga Maitland…  
L’observateur indépendant du scrutin présidentiel de demain, José Socrates Carvalho, a indiqué, hier, à Alger, que « la stabilité  politique et la transition des pouvoirs sans violence sont d’une grande importance  pour l’Algérie ».  « La stabilité politique, le confrontation démocratique et la transition des pouvoirs sans violence sont d’une grande importance pour l’Algérie comme  pour ses voisins », a déclaré l’ancien Premier ministre portugais à la presse  au sortir de l’audience que lui a accordée le président du Conseil constitutionnel,  Mourad Medelci.  M. Socrates a tenu, à l’occasion, à apporter son témoignage quant au  bon déroulement de la campagne électorale, notant que les candidats à l’élection  présidentielle ont eu « la possibilité de mener leur campagne en toute liberté  sans violence en mettant l’intérêt du pays au dessus de toute considération ». Il s’est dit également confiant que le scrutin « se déroulera bien », car,  a-t-il dit, « l’appareil administratif est bien préparé pour répondre à ce défi ». Le président du Conseil constitutionnel a ensuite reçu l’observatrice britannique, Lady Olga Maitland, venue à Alger pour suivre le déroulement de  l’élection. Dans une déclaration, au terme de l’audience, Lady Maitland a qualifié  cette échéance électorale « d’importantes pour l’Algérie », ajoutant que cette  dernière « est un pays en pleine évolution ».

… et le chef de la délégation d’experts onusiens
Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, a reçu, hier à Alger, le chef de la mission d’experts de l’organisation des Nations unies (ONU), Tadjoudine Ali Diabacté, venue en Algérie dans le cadre de la tenue de l’élection présidentielle. L’audience s’est déroulée au siège du Conseil constitutionnel. La délégation d’experts onusienne dirigée par M. Diabacté a été reçue, lundi passé, par le président de la Commission nationale de supervision de l’élection présidentielle (CNSEL), Lachemi Brahmi. En réponse à l’invitation de l’Algérie, l’ONU a déployé un panel d’experts pour le suivi du processus électoral. Un rapport sera soumis au secrétaire général de l’organisation onusienne sur la tenue de cette élection. Durant son séjour à Alger du 10 au 20 avril, la mission de l’ONU aura des rencontres avec l’ensemble des acteurs électoraux, notamment le gouvernement, les structures chargées de l’organisation, de la supervision et de la surveillance des élections, les partis politiques, les médias, les observateurs ainsi que les représentants de la société civile.   

----------------------------------------

M. Yousfi reçoit l'ancien Premier ministre portugais
Le Premier ministre par intérim, Youcef Yousfi, a reçu, hier, à Alger, l'ancien Premier ministre portugais, José Socrates, dans le cadre du dispositif d'observation internationale de l'élection présidentielle de demain, selon un communiqué des services du Premier ministre. "Le Premier ministre par intérim, M. Youcef Yousfi, a reçu, hier  M. José Socrates, ancien Premier ministre de la République du Portugal, en  visite d'amitié, à l'invitation des autorités algériennes, à l'effet de suivre le déroulement de l’élection présidentielle de demain dans le cadre du dispositif d'observation internationale", est-il indiqué dans le communiqué.

----------------------------------------

Madjid  Bouguerra reçoit l’observatrice britannique Lady Olga Maitland     
Le ministre délégué chargé des Affaires magrébines  et africaines, Madjid Bouguerra, a reçu, hier à Alger, la députée britannique, Lady Olga Maitland, en visite en Algérie en tant qu’observatrice dans le cadre de l’élection présidentielle du 17 avril. Lady Maitland a affirmé, à l’issue de l’audience, avoir évoqué avec M. Bouguerra les préparatifs de l’élection présidentielle de demain, qu’elle a qualifiée  de rendez-vous « important ».  Elle a indiqué que l’entretien a porté, également, sur les relations bilatérales entre l’Algérie et le Royaume-Uni, notamment en ce qui concerne le domaine de la sécurité, ainsi que des questions d’interêt commun. L’observatrice britannique a été reçue plus tôt par le ministre de la Communication, Abdelkader Messahel, en audience, et à l’issue de laquelle elle s’est dite « ravie » de constater que le processus électoral se passait de manière « calme et tranquille ». Elle a souligné que l’élection présidentielle en Algérie était un « bon exemple » pour la région étant donné qu’elle se déroulait dans de « bonnes conditions », saluant les démarches entreprises par l’Etat algérien pour assurer la « transparence » de la prochaine élection. Lady Maitland a été reçue auparavant par le Premier ministre par intérim, Youcef Yousfi, et le président de la Commission nationale de supervision de l’élection présidentielle (CNSEL), Lachemi Brahmi.

----------------------------------------

Jose Socrates, ancien Premier ministre Portugais
« Un rendez-vous historique pour l’avenir de l’Algérie »
L’élection présidentielle de demain est un « rendez-vous historique » pour l’avenir de l’Algérie, a estimé, hier à Alger, l’observateur indépendant du scrutin présidentiel, José Socrates.
« J’ai fait le déplacement à Alger pour accompagner cette élection qui sont un rendez-vous historique et extrêmement important pour l’avenir de l’Algérie », a déclaré Socrates, au terme d’une audience que lui a accordée le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Madjid Bouguerra. M. Socrates, ancien Premier ministre du Portugal, a exprimé son « souhait » de voir l’élection présidentielle se dérouler dans de bonnes conditions.
« Je veux à cette occasion et en tant que témoin de cette élection, exprimer mon désir de voir les choses se passer bien.
J’ai le sentiment que les candidats sont aussi très conscients que l’intérêt supérieur de l’Algérie exige que cette étape soit franchie dans la sérénité et dans un climat démocratique », a-t-il ajouté. L’observateur portugais a souligné l’impact de cette élection sur les relations de l’Algérie avec le Portugal et le continent européen.
 « Ce rendez-vous est également important par rapport aux relations de l’Algérie avec le Portugal, mais aussi avec l’Union européenne. Je souhaite que l’Algérie affrontera son propre avenir avec la force de toutes ses composantes politiques », a précisé l’ancien Premier ministre portugais. M. Socrates s’est enfin félicité des efforts des autorités algériennes pour garantir « les meilleures conditions possibles » au déroulement du scrutin. « Les conditions sont réunies..
Tous les candidats ont exposé leurs points de vue et programmes, maintenant c’est au peuple algérien de dire son mot », a-t-il conclu.   

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions