lundi 11 dcembre 2017 14:23:52

Poursuite du vote dans les bureaux itinérants

L’opération de vote, pour les populations nomades des wilayas du Sud, avancée de 72 heures pour certains bureaux itinérants a débuté, lundi passé, pour les wilayas d’Illizi, Ouargla, Tamanrasset et Tindouf. Pour les wilayas d’Adrar, El-Oued, Béchar, Naâma elle a déjà commencé. Tous les moyens humains et matériels ont été réunis pour permettre aux électeurs d’accomplir leur devoir dans de bonnes conditions.

PUBLIE LE : 16-04-2014 | 0:00
D.R

L’opération de vote, pour les populations nomades des wilayas du Sud, avancée de 72 heures pour certains bureaux itinérants a débuté, lundi passé, pour les wilayas d’Illizi, Ouargla, Tamanrasset et Tindouf. Pour les wilayas d’Adrar, El-Oued, Béchar, Naâma elle a déjà commencé. Tous les moyens humains et matériels ont été réunis pour permettre aux électeurs d’accomplir leur devoir dans de bonnes conditions.

Les caravanes de bureaux itinérants qui sillonnent depuis dimanche passé des wilayas du Sud poursuivent leur travail dans les zones enclavées disséminées à travers les territoires de ces wilayas à la rencontre des électeurs portés sur leurs listes, en vue de leur permettre d’accomplir leur devoir électoral et de se prononcer sur leur favori parmi les six candidats en lice pour la présidentielle de 2014.
L’opération de vote dans les bureaux itinérants a débuté hier, avancée de 48 heures de la date du scrutin, à travers certaines wilayas du Sud, pour permettre aux populations des zones nomades et enclavées d’accomplir leur devoir électoral dans le cadre de la présidentielle. L’opération a débuté, en présence de représentants des candidats en lice, dans des conditions normales au niveau de 35 bureaux itinérants mis à disposition par l’administration à travers les wilayas d’Adrar, El-Oued, Béchar et Naâma, et dotés de l’ensemble des conditions matérielles et humaines devant permette aux électeurs de voter dans de bonnes conditions.
Ces bureaux sillonneront jusqu’à demain les zones nomades et reculées à la rencontre des électeurs inscrits pour leur permettre de choisir leur favori.
Dans ce cadre, sept bureaux de vote itinérants ont été réservés dans la wilaya d’Adrar pour aller à la rencontre des 5.009 inscrits sur les listes, à travers le territoire de la daïra frontalière de Bordj Badji Mokhtar. Ces bureaux sont répartis entre les communes de Bordj Badji Mokhtar et Timiaouine, dont 5 pour la commune de Bordj Badji Mokhtar avec 3.206 inscrits et devant sillonner les centres de vie Cherif Messaâdia et Zighout Youcef, le centre rural Abane Ramdane et les lieux dits Affertita et Oued El-Naga, selon les responsables de la daïra. Concernant la commune de Timiaouine, deux bureaux itinérants sont prévus pour accueillir les 1.803 électeurs des zones de Tagraout, Akdem, Anchir, Anfenène, Anegzane et Goudène. Trente cinq encadreurs et 40 véhicules 4x4 ont été mobilisés pour cette opération afin d’offrir aussi des prestations sanitaires et une couverture sécuritaire et les matériel et documents de vote, ainsi que les moyens de transmission. Dans la wilaya de Béchar, au sud-ouest du pays, l’opération a débuté au niveau de deux bureaux itinérants réservés aux populations nomades de la commune frontalière de Beni-Ounif (110 km nord de Béchar), selon la direction de wilaya de la réglementation et des affaires générales (DRAG). Les deux caravanes de bureaux itinérants vont parcourir la région de cette collectivité locale afin de permette à 1.718 inscrits sur la liste électorale de faire leurs devoir et choisir le prochain président du pays entre les 6 candidats en lice, notamment au niveau des zones de Oued-Namous, Oued-Lakhdar, Fendi, Rosf-Ettayab.
La même ambiance est constatée au niveau des 7 bureaux itinérants, dans la wilaya d’El-Oued, qui ont été réservés aux populations des zones nomades et reculées des communes de Taleb-Larbi, Douar El-Ma et Benguecha, sur la bande frontalière, et celle d’El-Meghaier dans la région de Oued-Righ. Ces bureaux comptent 2.790 inscrits sur les listes électorales, selon les services de la DRAG.
Le vote a également débuté hier matin pour les 19 bureaux itinérants prévus à travers 9 communes de la wilaya de Naâma, encadrés par 133 agents et ou sont inscrit 15.339 électrices et électeurs des zones nomades et rurales. Ces bureaux se répartissent entre les communes de Naâma, El-Biodh, Moghrar et Ain-Sefra (1 bureau chacune), celles de Asla et El-kasdir (2 bureaux chacune), les communes de Ain-Benkhelil et Tiout (3 bureaux chacune) et celle de Sfissifa avec le plus grand nombre de bureaux (5), d’après les données de al DRAG.
Synthèse Houria A.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions