vendredi 16 novembre 2018 01:03:59

Célébration de la journée du savoir a Tipasa : M. Abdelatif Baba Ahmed : « L’école appelée à enraciner l’esprit de patriotisme »

Dans le cadre de la célébration de la journée du Savoir, coïncidant avec le 16 avril, une cérémonie de remise des prix aux meilleurs travaux créatifs et artistiques sur le territoire national a eu lieu, hier, à la salle de conférences de la wilaya de Tipasa, en présence des ministres de l’Education nationale, Abdelatif Baba Ahmed, de la Formation professionnelle, Noureddine Bedoui, de la Jeunesse et des Sports, Mohammed Tahmi, du wali de Tipasa ainsi que des cadres de l’assemblée populaire de la wilaya.

PUBLIE LE : 16-04-2014 | 0:00
D.R

Dans le cadre de la célébration de la journée du Savoir, coïncidant avec le 16 avril, une cérémonie de remise des prix aux meilleurs travaux créatifs et artistiques sur le territoire national a eu lieu, hier, à la salle de conférences de la wilaya de Tipasa, en présence des ministres de l’Education nationale, Abdelatif Baba Ahmed, de la Formation professionnelle, Noureddine Bedoui, de la Jeunesse et des Sports, Mohammed Tahmi, du wali de Tipasa ainsi que des cadres de l’assemblée populaire de la wilaya.

Les élèves des quatre coins du pays ont étalé leurs travaux et prouvé leur savoir-faire créatif, lors de la visite des trois ministres. Des créations, des maquettes, des tableaux de peinture célébrant le 16 avril et des écrits étaient en lice pour décrocher des prix d’encouragement et de remerciements remis à la fin de la cérémonie.
« Les établissements scolaires rendent un vibrant hommage annuel, par le biais de la célébration de cette journée à Abdelhamid Ben Badis, figure de proue du mouvement nationaliste algérien.
Un savant qu’a enfanté l’Algérie pour marquer les esprits de toute une génération et éveiller les consciences contre le joug colonial. Symbole du nationalisme, c’est aussi un repère du savoir », a déclaré le ministre de l’Education lors de son allocution. Il ajoute par ailleurs que l’Etat algérien a déployé tous les moyens pour assurer à ses enfants une scolarité de qualité : « L’école algérienne s’engage à assurer la meilleure scolarité à ses enfants afin de garantir des ressources solides pour les générations futures », a-t-il noté.
Réagissant aux événements survenus dans la wilaya de Ghardaïa, le ministre rassure : « La wilaya n’était pas concernée par les grèves des mois d’octobre et de février. Les élèves ont eu deux ou trois semaines de retard, qu’ils pourront rattraper en mai prochain », a-t-il déclaré à la presse, en marge de la cérémonie. Il déclare, en outre, qu’auparavant, la période des révisions des examens finaux était de deux semaines, aussi il est nécessaire de rattraper ce retard engendré par le mouvement de débrayage par le prolongement des cours jusqu’à la mi-mai.
Par ailleurs, le ministre de l’Education a souligné qu’il est trop tôt pour fixer le seuil des cours : « Il faut attendre la fin avril, voire le début du mois de mai pour fixer le seuil des cours afin que les élèves puissent réviser les chapitres sur lesquelles porteront les sujets du baccalauréat », a-t-il indiqué. En outre, Baba Ahmed a affirmé que la fiche de synthèse pour les bacheliers, portant sur la possibilité d’avoir une deuxième possibilité de décrocher le Bac, lors d’une deuxième cession, sera annoncée durant l’année scolaire 2014/2015.
Sur le nombre des écoles aménagées pour accueillir le scrutin présidentiel du 17 avril, le ministre a déclaré que plus de 2.200 écoles abriteront l’opération de vote, dont la plupart sont des écoles primaires, et qu’environ 100.000 enseignants ont été mobilisés par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales pour assurer l’opération dans les meilleures conditions.    
Kader Bentounès
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions