mercredi 19 septembre 2018 05:15:26

La ministre de l’environnement à Biskra : « La promotion du cadre de vie du citoyen au centre des préoccupations de l’Etat »

La ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, Mme Dalila Boudjemaâ, a affirmé hier à Biskra que la promotion du cadre de vie du citoyen est au centre des préoccupations de l’Etat.

PUBLIE LE : 16-04-2014 | 0:00
D.R

La ministre de l’Aménagement du territoire  et de l’Environnement, Mme Dalila Boudjemaâ, a affirmé hier  à Biskra que la  promotion du cadre de vie du citoyen est au centre des préoccupations de l’Etat.       
Lors de l’inspection du projet de requalification du jardin "London"  du chef-lieu de wilaya, la ministre a souligné que ce projet s’inscrit dans  le cadre des efforts de son département qui "allie le souci de préservation de ce patrimoine botanique d’importance historique et la promotion du cadre de vie du citoyen".          Resté dans un état d’abandon pendant plusieurs dizaines d'années, ce  jardin a bénéficié de plusieurs actions ayant porté sur la rénovation des systèmes  d’irrigation, l’entretien des arbres et la création d’une pépinière par des spécialistes italiens en collaboration avec des techniciens et des jardiniers  locaux, a indiqué la ministre qui a estimé le coût global de l’opération à 235 millions de dinars.       
Créé durant la seconde moitié du XIXe siècle, cet espace vert constitue un poumon pour la capitale des Ziban, un trésor écologique et un laboratoire pour la recherche scientifique sur la diversité biologique et en botanique, a relevé Mme Boudjemaâ. Le secteur de l’environnement a également bénéficié, dans cette wilaya,  d’un observatoire de wilaya de l’environnement et d’une maison de l’environnement,  inaugurés par la ministre qui a qualifié ces deux structures "d’espace idéal pour les amoureux de l’environnement et de la nature". La ministre a rencontré à l’occasion de sa visite dans les Ziban, les animateurs de plusieurs associations et clubs verts, en marge d’une exposition qu’ils ont initiée à la maison de l’environnement. Mme Boudjemaâ à laquelle ces derniers ont fait part de leurs préoccupations relatives, notamment, à des "sessions de recyclage des acteurs de l’environnement", les a rassurés quant à la disponibilité de son département à programmer des stages de formation et de les appuyer pour qu’ils puissent concrétiser leurs idées et projets par le biais, notamment, du Fonds national de l’environnement.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions