samedi 17 novembre 2018 21:22:28

Ain Defla : Fin prête pour le jour J

C’est la dernière ligne droite, le finish électoral après une campagne qui, trois semaines durant, aura permis aux différents staffs locaux des six candidats en lice de courtiser l’électorat de la wilaya d’Ain Defla.

PUBLIE LE : 16-04-2014 | 0:00
D.R

C’est la dernière ligne droite, le finish électoral après une campagne qui, trois semaines durant, aura permis aux différents staffs locaux des six candidats en lice de courtiser l’électorat de la wilaya d’Ain Defla.

Une campagne qui, faut-il le souligner, s’est déroulé dans un climat serein et réellement démocratique tant chaque militant à eu toute latitude de vanter les mérites de son candidat, d’en coller les affiches sans problème aucun. Un constat que note M. Abidallah Abdelkader, le président de la commission de wilaya de surveillance des élections présidentielles « la campagne a été propre et elle s’est déroulée dans de très bonnes conditions,  aucun fait majeur n’a été signalé mis à part l’affichage sauvage ».  
Les permanences électorales ouvertes à travers les différentes communes de la wilaya ont de fait connu une effervescence certaine et le passage de nombre de citoyens venus s’enquérir des programmes des uns et des autres. 16 meetings électoraux ont été tenus, respectivement au niveau du chef-lieu de wilaya et au niveau des communes de Miliana, Khemis-Miliana, El-Attaf et Hammam-Righa, soit les principales et plus grosses agglomérations d’Ain-Defla. Les candidats Abdelaziz Belaid et Moussa Touati ont tenu un meeting chacun au niveau d’Ain Defla-ville et Khemis-Miliana. Avec un meeting animé à Ain Defla, le candidat Ali Benflis a eu six autres meetings animés par des membres de son directoire de campagne et par des chefs de partis le soutenant. De son côté le directeur de campagne du candidat Abdelaziz Bouteflika, M. Abdelmalek Sellal, a également animé un meeting à Ain Defla et chargé cinq autres personnalités membres de la direction nationale de campagne d’animer aussi des meetings. La candidate, Mme Louisa Hanoune et le candidat Ali Faouzi Rebaïne n’ont pas fait le détour par Ain Defla, ayant opté pour des meetings régionaux. Aux côtés des meetings, il y a bien sûr le travail et les sorties de proximité, une stratégie communément appliquée pour aller à la rencontre des citoyens. Le citoyen deflaoui s’est, à l’instar de ses concitoyens du reste du pays, montré intéressé par ces joutes électorales et son absence parfois à l’un ou l’autre des meetings ne signifie aucunement son désintéressement, tant le caractère exceptionnel et décisif de ces élections est perçu par tout le monde.
Sous l’œil d’une armée
de scrutateurs…
De son côté l’administration est fin prête pour l’accueil des 467.666 électeurs dont 212.347 femmes au niveau des 274 centres et 1.054  bureaux de vote. 8.743 agents encadreront ces structures de vote, des agents qui ont participé à des journées de formation sur l’opération de vote et sensibilisés quant à l’observation de la stricte neutralité en application de la seule loi. Ces encadreurs, dont la liste a été réglementairement affichée, n’ont essuyé aucun recours de la part des représentants locaux des six candidats en lice. Une série de mesures ont également été prises localement par l’administration sur le plan logistique avec le transport des électeurs, la restauration des fonctionnaires réquisitionnés et des encadreurs des centres et bureaux de vote, sur le plan préventif et sanitaire, les structures de vote seront encadrées par des agents paramédicaux et par des éléments de la protection civile, les services de sécurité de leur côté assureront la sécurité aux alentours.
Ainsi, signale la sûreté de wilaya dans un communiqué, ce seront 2.300 agents de police qui seront mobilisés pour assurer la sécurité au niveau des 69 centres de vote et 423 bureaux de vote situés en milieu urbain.
 Une mobilisation quasi générale pour que le scrutin se déroule dans les conditions optimum de sécurité et de sérénité. A cette armada d’agents chargés d’encadrer sur le plan matériel l’opération de vote, il y a lieu d’ajouter les contrôleurs au niveau des centres et bureaux de vote.
Cinq au niveau de chacun des 1.054 bureaux de vote et six, un pour chaque candidat, au niveau des 274 centres de vote. Concernant les scrutateurs dont le nombre a été prévu par la loi, une opération de tirage au sort a été effectuée au niveau de chacune des 14 daïras de la wilaya en présence des membres de la commission de wilaya de surveillance des élections, note son président. Des observateurs, étrangers cette fois, sont également annoncés au niveau de la wilaya pour superviser le scrutin.
A. M. A.  

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions