mardi 13 novembre 2018 06:55:57

Présidentielle 2014 : La campagne électorale de Bouteflika était « dense, riche et forte »

La campagne électorale menée pendant 21 jours dans l’ensemble des wilayas de l’Algérie en faveur du Président candidat, Abdelaziz Bouteflika, par les principaux animateurs, a été «dense, riche et forte», a affirmé, hier à l’APS, le directeur de la communication à la direction de campagne, Abdeslam Bouchouareb.

PUBLIE LE : 16-04-2014 | 0:00
D.R

La campagne électorale menée pendant 21 jours dans l’ensemble des wilayas de l’Algérie en faveur du Président candidat, Abdelaziz Bouteflika, par les principaux animateurs, a été «dense, riche et forte», a affirmé, hier à l’APS, le directeur de la communication à la direction de campagne, Abdeslam Bouchouareb.
«Nous pouvons dire que la campagne électorale d’Abdelaziz Bouteflika pour la présidentielle du 17 avril, clôturée le 13 avril, était une campagne dense, riche et forte qui a même dépassé nos prévisions de départ», a relevé M. Bouchouareb, ajoutant que «le nombre des meetings animés par les principaux  animateurs a dépassé les 300».
Les principaux animateurs de la campagne électorale d’Abdelaziz Bouteflika sont le directeur de campagne, Abdelmalek Sellal, les personnalités nationales Ahmed Ouyahia, Abdelaziz Belkhadem et Mohamed Larbi Ould Khalifa, le secrétaire  général du Rassemblement national démocratique (RND), Abdelkader Bensalah, le  secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Amar Saïdani, et les responsables des partis TAJ et MPA, respectivement Amar Ghoul et Amara Benyounès.
«L’influence des citoyens aux meetings est montée crescendo au fur et à mesure du déroulement de la campagne électorale. Sur ce plan, nous sommes très satisfaits», s’est-il félicité.
M. Bouchouareb a souligné que 6.365 meetings et opérations de proximité ont été animés tout au long de la campagne électorale par des partis politiques, associations, collectifs d’organisations estudiantines et féminines, et autres organisations de masse comme l’Union nationale des travailleurs algériens (UGTA), l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) et le Forum des chefs d’entreprise (FCE), qui soutiennent  le candidat Bouteflika.
Selon lui, le nombre des permanences n’a cessé d’évoluer depuis le début  de la campagne électorale pour atteindre les 9.600 bureaux de permanence ouverts, ajoutant, par ailleurs, que la direction de campagne a pourvu 60.520 contrôleurs  à mobiliser au niveau des centres et bureaux de vote.
Quant au programme de campagne tracé, l’orateur a affirmé qu’il a été  «respecté, avec quelques changements apportés en cours de route, mais d’une manière  positive, car plusieurs collectifs et associations ont rejoint les principaux animateurs de la campagne électorale du candidat Bouteflika». À une question sur les incidents survenus dans certaines wilayas ayant  perturbé le bon déroulement des meetings, M. Bouchouareb a refusé de donner toute réponse, car la campagne électorale est clôturée, préférant nous renvoyer au communiqué rendu public, samedi, par la direction de campagne et qui  est, a-t-il dit, «basé sur des faits réels».
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions