mercredi 19 septembre 2018 03:20:26

Le ministre de la Communication reçoit un groupe d’observateurs britanniques

Le ministre de la Communication, Abdelkader Messahel, a reçu, hier à Alger, un groupe d’observateurs britanniques, dans le cadre de la présidentielle du 17 avril. À l’issue des entretiens entre les deux parties, l’observatrice britannique, Lady Olga Maitland, s’est dit “ravie” de constater que le processus électoral se passait de manière “calme et tranquille”.

PUBLIE LE : 16-04-2014 | 0:00
D.R

Le ministre de la Communication, Abdelkader Messahel, a reçu, hier à Alger, un groupe d’observateurs britanniques, dans le cadre de la présidentielle du 17 avril. À l’issue des entretiens entre les deux parties, l’observatrice britannique, Lady Olga Maitland, s’est dit “ravie” de constater que le processus électoral se passait de manière “calme et tranquille”. Lady Maitland a ajouté que les élections algériennes étaient un “bon exemple” pour la région, étant donné qu’elles se déroulaient dans de “bonnes conditions”. Elle a également salué les démarches entreprises par l’État algérien afin d’assurer la “transparence” de la prochaine élection. S’exprimant sur le volet médiatique de l’élection, Lady Maitland s’est réjouie de remarquer qu’un “important dispositif” a été mis en place pour permettre aux journalistes nationaux et étrangers de réaliser une “bonne” couverture de l’événement. Sur le plan des relations algéro-britanniques, l’observatrice a qualifié les relations entre les deux pays de “très fortes”, rappelant, à ce propos, les différents investissements britanniques réalisés en Algérie dans plusieurs domaines. De son côté, M. Messahel a indiqué que les relations algéro-britanniques ont été abordées, lors des entretiens avec les observateurs britanniques. Il a par ailleurs expliqué aux observateurs, les conditions médiatiques dans lesquelles allait se dérouler le scrutin. Le ministre de la Communication a fait savoir que plusieurs moyens techniques avaient été mis à la disposition des journalistes pour leur permettre un bon suivi du scrutin.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions