mercredi 26 septembre 2018 06:50:48

Portugal : Le scrutin se déroule dans de bonnes conditions

A l’instar des autres pays du monde, le vote de la communauté algérienne au Portugal se déroule le plus normalement et dans de bonnes conditions.

PUBLIE LE : 16-04-2014 | 0:00
D.R

De notre envoyé spécial à Lisbonne : Mohamed Mendaci

A l’instar des autres pays du monde, le vote de la communauté algérienne au Portugal se déroule le plus normalement et dans de bonnes conditions. Toutes les conditions pour la réussite du scrutin dans ce pays du sud-ouest de l’Europe ont été réunies par la représentation diplomatique algérienne à Lisbonne au Portugal.
Depuis samedi dernier, début de vote de la communauté algérienne établie à l’étranger, les ressortissants algériens établis dans la capitale portugaise se sont déplacés pour exercer leur droit constitutionnel tout au  long de la semaine, jusqu’à demain, jeudi, jour de la clôture du scrutin. La communauté algérienne au Portugal, la moins importante communauté étrangère en termes d’habitants, est estimée par les services consulaires à un peu plus de 500 personnes immatriculées, dont 400 inscrits sur les listes électorales. Un nombre en baisse suite à la forte crise économique qui a ébranlé la République portugaise «aujourd’hui, nous avons uniquement 400 inscrits sur notre liste électorale, un nombre pas vraiment important après que la grande partie de la communauté algérienne, suite à la crise, a quitté le Portugal pour s’établir dans d’autres pays d’Europe à la recherche du travail», a indiqué à El Moudjahid, Fatiha Selmane, ambassadrice de l’Algérie au Portugal.
L’opération se déroule dans de «bonnes conditions» et dans «la transparence totale», a ajouté la diplomate qui nous apprendra qu’un seul centre de vote pour l’occasion a été aménagé au consulat ou «les votants affluent au fil des jours, bien qu’on ait enregistré une forte adhésion au premier jour», a-t-elle expliqué. l’ambassadrice a assuré dans ce contexte que tous les moyens matériels et humains nécessaires pour permettre aux membres de la communauté nationale d’accomplir leur devoir électoral dans «les meilleures conditions» ont été mis en place, en insistant sur «la neutralité de l’administration tout au long de cette opération, d’ailleurs, tout un chacun peut venir voir comment l’opération se passe», a-t-elle insisté. Pour Nabila, une Algérienne établie à Lisbonne, rencontrée sur place, « j’ai accompli mon droit constitutionnel avec un grand plaisir, je veux participer au développement de mon pays avec ma voix » a expliqué la jeune femme de 28 ans, avant d’ajouter que «Cette échéance électorale constitue un nouveau pas sur la voie du changement positif et permettra à notre nation de connaître d’autres horizons pour devenir une puissance régionale sur tous les plans mais aussi un pays stratégiquement économique». Pour sa part, son amie, Wahida, cadre dans une compagnie aérienne a tenu à préciser que «le pays» est un concept qui a une définition particulière, lorsque l’on vit à l’étranger, «on est tout le temps à l’affût de la moindre information, l’Algérie est enfermée dans nos cœurs et nous sommes très fiers d’avoir été associés à cette élection».
M. M.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions