mercredi 18 septembre 2019 20:49:20

Examens du BAC, BEM et 6e : Plus de 1,8 million de candidats

L’examen d’entrée en 6e, qui réunit 645.965 postulants, est fixé au 28 mai 2014, avec une session de rattrapage le 25 juin.

PUBLIE LE : 14-04-2014 | 23:00
D.R

Moins de deux mois nous séparent des examens nationaux de fin d’année. 1.894.500 candidats y sont attendus aux différentes
épreuves dont les dates sont fixées pour le 28 mai prochain, pour l’examen d’entrée en 6e, avec une session de rattrapage
programmée pour le 25 juin.

Les épreuves du baccalauréat sont programmées durant la première semaine du mois de  juin prochain, par contre, celles du brevet d’enseignement moyen (BEM), auront  juste après, à savoir pendant les trois premiers jours de la seconde semaine du même mois.
Côté chiffre, on notera un nombre important de candidats par rapport aux années précédentes. Selon les premières estimations de l’Office national des examens et concours (ONEC), on compte une différence de plus de 87.669 candidats au bac, soit un taux d’augmentation de 15,40%. Idem pour ce qui est du nombre de postulants au BEM et dont le taux d’augmentation atteint les 4,55%. Par contre, le nombre d’inscrits à l’examen d’entrée au collège a enregistré une nette diminution de 1,94%.
S’agissant des préparatifs de ces trois examens, le ministère de tutelle compte ouvrir 7.808 centres d’examen, dont 2.180 consacrés aux  épreuves du bac, 2.226 pour l’examen du BEM et 3.400 pour l’examen d’entrée en première année moyenne. L’encadrement de tous ces candidats sera assuré par 301.312 enseignants et surveillants, dont 120.000  prendront en charge la surveillance des candidats au bac, à raison de trois surveillants par salle pour les candidats scolarisés et de quatre surveillants par salle pour les candidats libres. Pour ce qui est de l’examen du BEM, il sera confié à 100.212 surveillants, avec une même répartition.  Par contre, celui de la fin du cycle primaire verra 81.100 surveillants, à raison de deux par salle d’examen.
Pour ce qui est des trois examens, dont le coût s’élève à 4,780  milliards de dinars, dont 2,588 milliards de dinars, soit un taux de 54%, sont destinés aux épreuves du bac, le ministère de tutelle a prévu des observateurs au nombre de 15.660 pour les épreuves du baccalauréat, 4.500 pour le BEM et 3.400 pour l’examen d’entrée au CEM.   Le renforcement de l’effectif des observateurs, au niveau des centres d’examen, permettra, selon les responsables du secteur, une meilleure transparence de l’examen et aidera les chefs de centres dans leur mission.
Les observateurs auront tous à rédiger un rapport destiné à l’Onec, dans lequel ils consigneront des informations et des observations sur le déroulement de l’examen.
Afin d’améliorer les chances de réussite les responsables du ministère de l’Éducation nationale, on a annoncé un certain nombre de mesures. Il s’agit de l’ouverture des établissements scolaires au profit des élèves intéressés en dehors des horaires ordinaires de travail et durant tout le mois de mai.
Sarah SOFI

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions