mardi 02 juin 2020 05:07:08

Conseil d’Administration du Croissant-Rouge Algérien : Plus de crédibilité

Le Croissant-Rouge algérien a tenu, hier, la première réunion de son conseil d’administration présidée par sa responsable, Mme Saïda Benhabylès, élue à la tête de cette institution le 12 mars dernier.

PUBLIE LE : 15-04-2014 | 0:00
Ph : Billal

Le Croissant-Rouge algérien a tenu, hier, la première réunion de son conseil d’administration présidée par sa responsable, Mme Saïda Benhabylès, élue à la tête de cette institution le 12 mars dernier.

Constituée par des représentants des quatre régions du pays  élus de l’assemblée générale et les délégués de six ministères, Intérieur, Solidarité, Affaires étrangères, Travail,  Santé... qui ont le statut d’observateurs, le conseil d’administration du C-RA devait adopter, lors de cette séance de travail, une stratégie et un plan d’action, notamment autour de la gestion financière et humaine du Croissant-Rouge. « Je ne suis nullement ici pour demander des comptes, mais pour redonner de la crédibilité à cette institution, car si le C-RA ne jouissait pas de cette crédibilité on ne pourrait pas avancer ; il faudrait remettre sur rail le Croissant-Rouge et le seul juge, c’est le terrain », a déclaré Mme Benhabylès à l’ouverture des travaux.
La présidente du Croissant-Rouge affirme que, déjà, quelques réactions commencent a se manifester émanant de certains prestataires de services tels Mobilis, Ooridoo et certaines entreprises qui affichent leur disponibilité pour un éventuel partenariat. Abordant l’élection présidentielle, Mme Benhabylès affirme que le Croissant-Rouge algérien « est un espace rassembleur qui doit donner l’exemple à travers l’humanitaire, mais que le silence devient complice quand il s’agit de défendre l’unité nationale ».  
Le Croissant-Rouge algérien est une société de secours volontaire auxiliaire des pouvoirs publics. Créé en 1956, pendant la guerre de Libération du pays, le Croissant-Rouge algérien est reconnu, dès l’indépendance, par le gouvernement algérien par décret.
Composé de 25.000 volontaires, il met en œuvre tout les moyens à sa disposition, au quotidien, pour remplir les missions qui lui sont dévolues : prévenir et alléger les souffrances des plus vulnérables sans distinction de race, religion, conditions sociales ou d'appartenance politique.
Il est l'une des 185 sociétés nationales qui composent le mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ; cette dimension lui permet d'apporter la contribution de l'Algérie aux actions qui tendent, à travers le monde, à alléger la misère et la souffrance des hommes.
Les actions du C-RA sont nombreuses : actions de solidarité, préparations aux catastrophes, rétablissement des liens familiaux, actions d'aide psychologique, sensibilisation et prévention sanitaire, droit international humanitaire, et, surtout, la formation la plus noble : le secourisme.
Farida Larbi

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions