vendredi 16 novembre 2018 22:06:31

Oum El Bouaghi, La commune Boughrara-Saoudi : Des projets vitaux pour rattraper les retards

La commune agropastorale de Boughrara-Saoudi, située à 40 km du chef-lieu de la wilaya d’Oum El Bouaghi, mise essentiellement sur ses potentialités naturelles pour émerger et effectuer un pas significatif dans sa quête de développement.

PUBLIE LE : 15-04-2014 | 0:00
D.R

La commune agropastorale de Boughrara-Saoudi, située à 40 km du chef-lieu de la wilaya d’Oum El Bouaghi, mise essentiellement sur ses potentialités naturelles pour émerger et effectuer un pas significatif dans sa quête de développement.

A la faveur de plusieurs programmes de développement, Boughrara- Saoudi où vivent quelque 5.000 habitants, passait il y a quelques années pour une des communes les plus pauvres d’Oum El Bouaghi. Elle entend aujourd’hui « rattraper ses retards et sortir de son enclavement », souligne le président de l’Assemblée populaire communale (APC), Abdelaziz Guellif. La commune a bénéficié, souligne l’élu, « d’importants projets dans le secteur de l’énergie, ce qui a permis le raccordement de plus de 90 % de sa population au réseau du gaz naturel. M. Guellif ajoute que l’inscription d’un projet portant réalisation d’un nouveau périmètre d’irrigation constituera, aux côtés du périmètre de Ben M’djennah, déjà opérationnel, « un acquis très important dès lors qu’il permettra d’étendre la superficie agricole de la commune, d’accroître ses capacités de production et d’assurer des centaines de postes d’emplois.» Ce projet « réglera le problème lié au déficit en pluviosité auquel la commune de Boughrara-Saoudi a dû faire face pendant des années » et « permettra à la région, connue pour la production de légumes, de renouer avec ses traditions agricoles.» Par ailleurs, le projet de réalisation de 80 logements publics locatifs est également considéré, à Boughrara-Saoudi, comme un « bienfait inestimable » puisqu’il permettra d’assurer de nombreux postes de travail aux jeunes de la commune. Pour la seule année 2014, une enveloppe financière de l’ordre de 70 millions de dinars a été allouée à la commune de Boughrara-Saoudi pour la concrétisation de divers autres projets de développement, affirme encore le président de l’APC. Soulignant que ce sont-là des projets inscrits « après consultation des représentants de la société civile de la commune », M. Guellif précise qu’il s’agit, notamment, de l’aménagement du stade communal, de la réalisation d’un chemin communal reliant l’agglomération d’Aïn Kerma à celle de Foum M’zabi, aux côtés de l’équipement du nouveau siège de la commune et de la dotation en eau potable de la mechta Henchir El Mehras au profit de 25 foyers.
Le programme de développement de la commune Boughrara-Saoudi comprend aussi la réalisation d’un collecteur des eaux usées et d’une salle de soins pour l’agglomération Ben N’Djennah. Le grand défi à relever pour assurer le désenclavement des groupements épars de la commune de cette commune consiste, selon le président de l’APC, en la réhabilitation du chemin de wilaya n°8 qui traverse la commune, la régularisation des problèmes de foncier dans cette région et le raccordement des mechtas Ounk El Djamal, Lahnada et Bir El Guern au réseau d’électrification rurale.



 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions