jeudi 13 aot 2020 17:40:53

ASMO : Mouassa donne des couleurs à l’équipe de M’dina J’dida

Depuis qu’il a pris l’équipe asémiste en mains, la saison passée, elle ne fait que progresser sur tous les plans. Une équipe qui a reconquis son public, qui à chaque match remplit les tribunes du stade Habib-Bouakeul.

PUBLIE LE : 14-04-2014 | 23:00
D.R

Depuis qu’il a pris l’équipe asémiste en mains, la saison passée, elle ne fait que progresser sur tous les plans. Une équipe qui a reconquis son public, qui à chaque match remplit les tribunes du stade Habib-Bouakeul. Une équipe qui pratique un beau football, avec de surcroît les résultats qui suivent. Une équipe bien préparée physiquement et bonne sur le plan technico-tactique, qui a réussi à nouveau à faire reparler d’elle. Une équipe qui veut retrouver son lustre d’antan et sa place parmi l’élite du football national. En technicien avéré, maîtrisant parfaitement son sujet, Kamel Mouassa, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a su redonner confiance, non pas à son équipe seulement, mais à M’dina J’dida toute entière. Avec lui, l’ASMO est positionnée dans le haut du tableau, avec une excellente deuxième place actuelle, synonyme d’accession en Ligue 1. Le bilan est jusque-là très positif, et contrairement à la mauvaise habitude de l’équipe de bien débuter la saison pour la terminer en queue de poisson, cette fois-ci, les choses se passent autrement. L’équipe est solide et a du caractère. Très équilibrée dans sa composante, encadrée par des joueurs chevronnés tels Mezaïr, Zidane, Berramla, Mazari, et avec de jeunes loups comme Meguenni, Chaïb, Bentiba, Gouaïche, Benchaâbane et autres, l’ASMO est en route vers l’accession, qui ne saurait lui échapper, si les gars à Mouassa terminent fort la saison lors des cinq matches restants pour récolter le fruit de leur labeur. Avec 11 victoires, 11 matches nuls et seulement 3 défaites, après 25 rencontres disputées, l’équipe oranaise prouve à chaque fois sa robustesse. Elle se montre le plus souvent intraitable et un écueil difficile à franchir pour les équipes adverses. La preuve, elle est la formation qui compte le plus petit nombre de défaites jusque-là, trois seulement. Avec peu de moyens, Mohamed ElMorro et les membres de son comité directeur font de leur mieux pour que l’équipe poursuive son ascension jusqu’à la consécration, avec l’accession au baisser de rideau du championnat de Ligue 2. Le staff technique et les joueurs font le maximum pour honorer leur contrat envers le club ; en retour, on doit se montrer reconnaissant envers eux. L’ASMO étant confrontée à de sérieuses difficultés financières, d’après nos informations, on peut qualifier l’excellent parcours réalisé jusque-là par Mezaïr and Co, de miraculeux et de véritable performance de tout un groupe et d’un staff technique de qualité, où le coach Kamel Mouassa use de tout son savoir-faire et de sa riche expérience des terrains pour les mettre au bénéfice de son team. Il avait un défi à relever en compagnie de ses poulains, celui d’aller à la conquête de l’accession. Avec très peu de moyens, l’ASMO est bien partie pour retrouver sa place au sein du gotha du football national. Réputée comme une véritable école de formation qui ne cesse, depuis des décennies, de fournir de talentueux joueurs au football national qui font ses beaux jours et ceux de la plupart de nos clubs, l’ASMO mérite une attention particulière de la part des pouvoirs publics, des sponsors et des investisseurs. Le club s’est de tout temps occupé avant tout de la formation et du suivi des jeunes talents. En retour, il mérite toutes les éloges. Il ne suffit pas que l’ASMO retrouve la Ligue 1 pour retomber par la suite dans ses travers, en raison justement d’un manque de moyens récurrent, qui ne permet pas au club de jouer les premiers rôles et de garder au sein de ses effectifs, ses meilleurs jeunes éléments, qui partent monnayer leur talents sous des cieux plus cléments, financièrement. Le retour de l’ASM Oran en Ligue 1, s’il se concrétise, sera applaudi et bien vu par les amateurs du football national, parce qu’avec ce club, seul le football à droit de cité…
Mohamed-Amine Azzouz      

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions