dimanche 16 dcembre 2018 17:21:07

Ahd 54 : Ali Faouzi Rebaïne présente son premier bilan

Le candidat à la présidentielle de Ahd 54, M. Ali Faouzi Rebaïne, a animé, hier, au siège du parti à Alger, une conférence de presse en vue de faire un premier bilan de sa campagne électorale.

PUBLIE LE : 14-04-2014 | 0:00
Ph : Wafa

Le candidat à la présidentielle de Ahd 54, M. Ali Faouzi Rebaïne, a animé, hier, au siège du parti à Alger, une conférence de presse en vue de faire un premier bilan de sa campagne électorale.
Le candidat Rebaïne et ses militants auront sillonné, dans le cadre de cette campagne, pas moins de 20 wilayas. Ils ont, également, initié un grand nombre de rencontres de proximité avec toutes les franges de la population de l’Algérie profonde. Au total, ce sont plus de 55.000 km qui ont été parcourus lors de cette période durant laquelle les dépenses sont estimées, selon l’orateur, à 600 millions de centimes, auxquels s’ajoutent différents frais relatifs notamment à l’impression des dépliants et des affiches.
Le président de Ahd 54 a précisé que le décompte final sera soumis au moment opportun au Conseil constitutionnel avant d’être rendu public.
M. Rebaïne a déploré « l'inégalité des chances entre les six candidats en matière de couverture médiatique », saluant toutefois « l’effort de la presse publique, notamment la télévision ».
Dans cette optique, il a appelé le peuple algérien à accorder une "chance" à l'opposition pour gérer le pays, expliquant que cette opportunité permettra la concrétisation d'un "changement radical" touchant différents secteurs pour lequel son parti a toujours plaidé, et permettra également à l'Algérie de surmonter la « grave situation qu'elle vit actuellement ».
 Toutefois, Rebaïne a indiqué qu'il était important de recourir aux "moyens pacifiques" pour permettre au pays de dépasser la conjoncture actuelle, promettant au peuple, s'il venait à lui accorder sa confiance lors du scrutin, d'instaurer un Etat de droit et de justice.  Le candidat de Ahd 54 a évoqué à ce propos, le vote de la communauté nationale établie à l’étranger, qui a commencé à aller aux urnes samedi, en déplorant « l'absence de la presse nationale sur les lieux, laquelle aurait pu », a-t-il dit, « nous faire part de la réalité des choses sur le terrain, nous donner les taux de participation à chaque heure », a-t-il indiqué.
Par ailleurs, Rebaïne n'a pas manqué de consacrer une partie de son discours au déroulement de la campagne électorale, précisant avoir constaté, alors qu'il sillonnait le territoire national, l'existence de "deux pôles".
 Le candidat a en outre réitéré les grands axes de son programme électoral réalisé sous le slogan "développement, excellence, égalité", mettant en relief l'importance de "donner la chance à la jeunesse et à l'élite algérienne".
 Il a également rappelé la nécessité d'un nouveau découpage administratif et l'élargissement des prérogatives des élus locaux afin de les rapprocher, a-t-il expliqué, des citoyens, tout en éliminant les problèmes de la bureaucratie, du chômage et du logement.
 M. Rebaïne qui a saisi l’occasion pour revenir sur son programme électoral basé sur un "Etat de droit et de justice", a souligné que ‘‘seul le citoyen constitue le centre de sa préoccupation’’.
Le président du parti Ahd 54 qui se considère capable de mener l'Algérie vers un avenir "meilleur" avec son programme de développement "consistant", a fait savoir que le modèle économique qu’il propose, est fondé sur le principe de la ‘‘richesse dans la création’’.
Dans ce sens, il souligne l’importance des réformes qui consacrent les règles de transparence, de crédibilité et de fluidité dans les rapports entre les différents acteurs économiques.
Il propose également la réhabilitation de la Banque d’Algérie dans ses missions en lui accordant plus d’autonomie et de prérogatives et la création d’institutions financières crédibles.
Le candidat Rebaïne compte aussi ouvrir à la concurrence nationale et internationale l’ensemble des secteurs économiques, notamment bancaires, assurances, transport et construction.
Le conférencier a, par ailleurs, évoqué le volet culturel, qui selon lui, doit être intégré dans la société. Il a, dans ce contexte, indiqué que son programme prévoit la réalisation d’une bibliothèque virtuelle dans chaque commune de l’Algérie. M. Rebaïne qui a mis l’accent sur le rôle de la femme durant la guerre de Libération, s’est engagé à régler les problèmes et les difficultés qui entravent l’épanouissement de cette catégorie de la société, et ce, en ouvrant le débat.
S'agissant des événements qui secouent la ville de Ghardaïa, Rebaïne a appelé à « l’instauration de l’état d’urgence afin de trouver une issue au conflit qui prévaut depuis plusieurs mois dans la vallée du Mzab ».
Le président de Ahd 54 qui a rappelé avoir rencontré vendredi dernier une délégation de la mission d'observateurs européens, a annoncé qu’une rencontre avec les représentants des Nations unies est programmée pour aujourd’hui, et ce, « dans le cadre d'une évaluation technique du processus électoral ».
Il y a lieu de rappeler que Ali Faouzi Rebaïne se présente pour la troisième fois à l'élection présidentielle sous la bannière de son parti.
Kamélia H.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions