mercredi 18 septembre 2019 22:57:48

Amazighité : La création d'un réseau associatif pour le patrimoine immatériel amazigh recommandée

Ce réseau travaillera dans la perspective de s'organiser en Fédération nationale des associations culturelles amazighes.

PUBLIE LE : 09-07-2010 | 21:25
D.R.

Les participants au 1er symposium associatif autour  des projets culturels qui s'est tenu du 6 au 8 juillet à Annaba, ont recommandé  la création d'un réseau associatif pour la programmation, la collecte et la  diffusion du patrimoine immatériel amazigh, a-t-on appris hier auprès des  organisateurs.  Ce réseau travaillera dans la perspective de s'organiser en Fédération  nationale des associations culturelles amazighes, est-il précisé dans la déclaration  finale de la rencontre, rendue publique hier.   Les participants au symposium, organisé par le Haut Commissariat à l'Amazighité  (HCA) à l'Institut de formation professionnelle de Annaba et qui a vu la participation  de 90 délégués associatifs et des encadreurs représentant l'ensemble des wilayas  du pays, ont souligné l'importance d'organiser une ou plusieurs sessions d'initiation  et de formation autour de l'encadrement associatif notamment pour les associations  constituées en réseau. Par ailleurs, ils ont appelé à relancer le projet de réalisation d'une version  amazighe de Windows avec le groupe Microsoft-Algérie et plaidé pour une large  diffusion et vulgarisation du clavier Tamazight en direction des usagers et  partenaires du HCA.         Ils ont assuré la publication et la diffusion des actes de ce premier  symposium sous forme d'annales pédagogiques en trois langues, amazighe, arabe  et français. Les participants à la rencontre de Annaba ont été choisis parmi les  associations culturelles agréées ayant déjà reçu une subvention dans le cadre  du chapitre encouragement aux associations culturelles amazighes.    Depuis sa création, "le HCA a initié plusieurs rencontres regroupant  les acteurs du mouvement associatif culturel amazigh dans la perspective d'accompagner  et de soutenir ces derniers dans leurs activités et projets culturels, visant  à redynamiser et ramener un souffle nouveau à la vie culturelle sous ses multiples  aspects" a indiqué le directeur de la promotion culturelle au HCA, Si El-Hachemi  Assad la veille de la tenue du symposium.    "Nos associations culturelles revendiquent, outre le soutien financier,  une assistance technique et un encadrement pédagogique de leurs activités. Il  est important de les regrouper autour d'une, ou plusieurs sessions de formation  durant l'année. A ce propos, nous réitérons la disponibilité des institutions  de l'Etat à accompagner les projets culturels émanant du mouvement associatif  pour peu qu'ils dégagent des retombées positives sur les citoyens et la collectivité",  a-t-il dit à l’APS.    Les thèmes abordés lors du symposium ont concerné, entre autres, le  partenariat entre institutions et associations, l'historique du mouvement associatif  algérien, le rôle des associations dans la promotion des arts, la création et  la gestion des unités documentaires d'une association, la gestion financière  et comptable d'une association et l'usage de l'outil informatique.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions