lundi 19 novembre 2018 13:22:44

ali faouzi Rebaïne à Médéa : Appel à un changement pour la démocratie et le développement durable

Ali Faouzi Rebaïne a appelé, jeudi à Ksar El-Boukhari (wilaya de Médéa), à un changement à tous les niveaux pour mener le pays dans la voie de la démocratie et de développement durable

PUBLIE LE : 12-04-2014 | 0:00
D.R

Ali Faouzi Rebaïne a appelé, jeudi à Ksar El-Boukhari (wilaya de Médéa), à un changement à tous les niveaux pour mener le pays dans la voie de la démocratie et de développement  durable.          
Rebaïne a déclaré, lors d'un meeting électoral à la maison de Culture  de la ville, devant une assistance nombreuse composée essentiellement de jeunes, que l'Algérie a besoin, aujourd'hui, d'ouvrir une nouvelle page  dans le cadre d'un changement pour l'amener vers un avenir meilleur où règne la démocratie et un vrai développement. Le candidat d’Ahd 54 considère que ce changement ne peut se concrétiser sans la participation de toutes les catégories de la société, notamment celle des opposants à qui il est impératif, a-t-il expliqué, de donner la chance pour s'exprimer de manière pacifique et légitime. Il s'est engagé, à ce propos, à développer, dans le cas où il sortira vainqueur de la course vers El- Mouradia, différents secteurs, dont la technologie, l'agriculture et l'industrie, en respectant les spécificités de chaque région. Il a promis à l'assistance venue l'écouter de réaliser en 5 ans, ce qui n'a pas été réalisé en 15 ans. Rebaïne a  mis en garde contre une possible fraude le jour du scrutin, dénonçant, par la même occasion, l'interférence de l'Administration dans les élections. Il a affiché ses craintes quant à l'après-17 avril, promettant aux jeunes, s'ils venaient à voter pour lui, de leur offrir des emplois fixes et stables dans un État de droit et de justice sociale et économique, loin de tout clientélisme et de corruption. «Nous en avons assez  de ceux qui nous gouvernent depuis 50 ans. Il est temps de bâtir un État de droit et d'institutions basé sur la séparation des pouvoirs et l'élargissement des prérogatives des institutions de surveillance», a-t-il martelé. Il a déploré, par ailleurs, l'état du développement dans la wilaya de Médéa, où règne l'absence, a-t-il dit, de l'électricité et de gaz, soulignant  l'importance de l'existence d'une réelle volonté politique qui prendra en charge les problèmes des habitants.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions