dimanche 23 septembre 2018 06:35:35

ALECSO : Ouverture des candidatures pour le Prix de la traduction Ibn Khaldoun- Senghor

L'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et les sciences (Alecso) et l'Organisation internationale de la francophonie (Oif) ont annoncé mardi dernier l'ouverture des candidatures pour l'édition 2014 du Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Léopold Sedar Senghor en sciences humaines.

PUBLIE LE : 12-04-2014 | 0:00
D.R

L'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et les sciences (Alecso) et l'Organisation internationale de la francophonie (Oif) ont annoncé mardi dernier l'ouverture des candidatures pour l'édition 2014 du Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Léopold Sedar Senghor en sciences humaines. Le Prix, qui en est à sa 7e édition, récompensera, à titre exceptionnel cette année, les traductions de la langue arabe vers la langue française et vice-versa, contrairement aux autres années où il était attribué par alternance et est doté de 10 000 euros.
Les candidatures peuvent être soumises par les particuliers (traducteurs) et par les universités, les instituts d'enseignement supérieur, les centres d'étude et de recherche, les personnalités renommée dans les domaines du prix ainsi que les maisons d'édition. Les candidats peuvent concourir avec une ou plusieurs œuvres dans le domaine des sciences humaines. Les travaux présentés doivent avoir déjà été publiés, constituer la première traduction d'une œuvre et n'avoir obtenu aucun prix précédemment. Le dernier délai de dépôt de candidature est fixé au 9 juin 2014.
Pour rappel, le prix de traduction Ibn Khaldoun-Léopold Senghor a été créé en 2008, conjointement par l'Alecso et l'Oif, afin de  promouvoir la diversité culturelle et linguistique et encourager les échanges littéraires entre le monde arabe et l'espace francophone. Parmi ses lauréats on peut citer Mohamed Haddad en 2013 pour sa traduction du Petit traité d’histoire des religions de Frédéric Lenoir (éditions Plon 2008), Ravane Mbaye, pour sa traduction de Perles des sens et réalisation dans le flux d’Abû-l-‘Abbas at-Tijani de Sidi Ali Harâzim Ibn Al-‘Arabi Barrâda, paru aux Éditions Albouraq ,Paris, Abdesselam Cheddadi, pour l'Autobiographie d'Ibn Khaldoun (Maison des Arts, des Sciences et des Lettres ,Maroc), Hassan Hamzé pour La guerre des langues et les politiques linguistiques de Louis-Jean Calvet,(Organisation arabe de la traduction) et le Centre de recherche et de coordination scientifiques (Cercos-Maroc) pour La raison politique en islam, hier et aujourd'hui de Mohamed Abed al-Jabri, Éditions La Découverte (Paris), 2008.
Pour rappel, l’ALECSO est une agence intergouvernementale constituée de vingt-deux Etats membres et dont le siège est à Tunis.
Mourad A.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions