jeudi 19 octobre 2017 02:43:47

Conseil national de l’Investissement : 113 projets approuvés pour 611 milliards de dinars en 2013

Le Conseil national de l’Investissement (CNI) a approuvé durant l’année 2013 pas moins de 131 projets d’investissement dont 29 projets d’investissement direct étranger, a indiqué mardi à Alger le ministre du Développement industriel et de la Promotion de l’Investissement, Amara Benyounès.

PUBLIE LE : 10-04-2014 | 0:00

Le Conseil national de l’Investissement (CNI) a approuvé  durant l’année 2013 pas moins de 131 projets d’investissement dont 29 projets d’investissement direct étranger, a indiqué mardi à Alger le ministre du Développement industriel et de la Promotion de l’Investissement, Amara Benyounès. Le montant global de ces projets s’élève à 611 milliards de DA (7,7  milliards de dollars) avec une prévision de création de 22.500 postes d’emploi directs, a-t-il précisé, lors d’une cérémonie de signature de trois conventions dans  les secteurs de la sidérurgie et du textile entre l’ANDI et des partenaires  étrangers et d’un contrat de coopération dans l’industrie pharmaceutique.
Le CNI avait examiné durant le 1er semestre de 2013 un total de 90 projets  d’investissement pour un montant de 511,3 milliards de DA (6,3 MDS dollars), selon un bilan présenté l’année dernière par l’ANDI (l’Agence nationale de développement de l’investissement).
 Depuis janvier 2013, le CNI donne son accord pour tout investissement  qui dépasse 1,5 milliard de DA, contre un seuil de 500 millions de DA auparavant, selon une disposition de la loi de finances 2013.
 Dans le même temps, poursuit le ministre, des partenariats industriels se consolident avec des leaders mondiaux dans toutes les filières, «améliorant ainsi le climat des affaires en Algérie par une relance effective de l’investissement qui intervient après une période de vulnérabilité qui avait fait reculer l’acte  d’investir». Ainsi, les sociétés de gestion des participations de l’Etat (SGP) et  les entreprises publiques économiques (EPE) non affiliées relevant du secteur de l’industrie ont engagé près de 77 projets de partenariat dont 26 initiées  dans les filières mécanique, équipements agricoles, construction métallique, sidérurgie ainsi que les  matériaux de construction, a fait savoir M. Benyounès. « Ces projets ont déjà fait l’objet de validation par le Conseil des  participations de l’Etat (CPE) », a-t-il ajouté.
 Le ministre a indiqué, par ailleurs, que 51 projets de partenariat sont  en phase de signature de protocoles d’accord, de préparation de pactes d’actionnaires  et d’élaboration de leurs business plan. Quant aux entreprises algériennes privées, elles sont également  «au cœur de cet effort de partenariat et de cette dynamique», a souligné M. Benyounès.
 «Plus de 300 projets de partenariat sont à mettre à leur actif et ce  à la faveur de leurs participations aux forums, leurs connaissances réelles  des marchés internationaux et leur présence active dans les manifestations économiques», a-t-il avancé. Le ministre a affirmé, dans ce contexte, que toute cette dynamique est  liée au dispositif d’encouragement aux investissements mis en œuvre notamment par l’ANDI. Pour M. Benyounès, la concrétisation de ces partenariats «démontre plus  que jamais» l’importance et l’attractivité de l’économie nationale, son ouverture sur les leaders mondiaux disposant d’une technologie et d’un savoir-faire avéré et annonce, dans un avenir proche, la multiplication d’alliances stratégiques qui viendront enrichir et diversifier la plate-forme industrielle nationale.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions