mardi 18 septembre 2018 17:38:30

FAF : L’énigme Gourcuff perdure

Dans une déclaration à la presse nationale, au lendemain de la réunion du bureau fédéral de la FAF, Mohamed Raouraoua a tenté, tant bien que mal, de mettre fin aux spéculations concernant les contacts avec le technicien français Christian Gourcuff, et, par la même occasion, celles relatives à l’avenir d’Halilhodzic à la tête de la sélection nationale.

PUBLIE LE : 08-04-2014 | 0:00
D.R

Dans une déclaration à la presse nationale, au lendemain de la réunion du bureau fédéral de la FAF, Mohamed Raouraoua a tenté, tant bien que mal, de mettre fin aux spéculations concernant les contacts avec le technicien français Christian Gourcuff, et, par la même occasion, celles relatives à l’avenir d’Halilhodzic à la tête de la sélection nationale.

«Gourcuff a été sollicité pour prendre en main les olympiques, ça sera sa principale mission s’il accepte de venir ; il pourrait aussi donner un coup de main à la DTN, grâce à son savoir-faire dans le domaine de la formation», a expliqué le président de la Fédération algérienne de football. À en croire ses propos, l’actuel coach du FC Lorient sera appelé à prendre en main l’équipe espoir en vue des jeux Olympiques prévus à Rio en 2016. Il n’est, donc, nullement question de l’équipe première, dont le poste de sélectionneur sera quand même vacant au lendemain du Mondial-2014, alors que les Verts devront tout de suite enchaîner, en septembre,  avec les éliminatoires de la CAN-2015 (Maroc). La FAF n’ayant toujours pas proposé de nouveau contrat à Halilhodzic et refuse de se prononcer sur l’avenir du technicien franco-bosnien, maintient le suspense. Ainsi, d’après Raouraoua, les rôles dans les structures techniques de la fédération sont distribués. Saâdane prendra en charge la DTN, Gourcuff s’occupera des olympiques et Halilhodzic restera à la tête du staff technique des Vers. Un scénario peu probable auquel personne ne semble visiblement adhérer. Tout porte à croire que Christian Gourcuff a été sollicité pour prendre en main, l’équipe nationale après le Mondial. Le mutisme de ce dernier, qui refuse de commenter l’information parue sur les colonnes de médias algériens et français, et les tergiversations de la FAF ne font que confirmer la rumeur. Aussi, Gourcuff est sollicité par Bordeaux. Une proposition intéressante qu’il ne risquera sans doute pas de brader contre un poste d’entraîneur d’une sélection espoir. Par ailleurs, Raouraoua parle de l’expérience de Gourcuff dans la formation, alors que le technicien français ne s’est jamais occupé de ce volet durant sa carrière. Par ailleurs, à travers cette annonce, on tente de faire diversion pour lancer les débats sur le fait de savoir si le coach en question disposait du profil adéquat pour cette mission et répondait aux critères exigés. Après une brève expérience de footballeur, Gourcuff a embrassé une carrière d’entraîneur à 27 ans, en 1982, au sein du FC Lorient. À l’exception de brefs passages dans certaines équipes (Le Mans UC 1986-1989, l’US Pont-L'Abbé 1989-1991, Stade Rennais 2001-2002 et El-Gharafa au Qatar 2002-2003), le papa du joueur de l’Olympique de Lyon, Yohann, a passé l’ensemble de sa carrière d’entraîneur au sein du club breton. Il n’a, donc, pas drivé une sélection nationale et n’a eu à exercer qu’en France, pratiquement. Affaire à suivre…
                           Rédha Maouche

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions