lundi 20 janvier 2020 11:22:57

Trafic de monnaie : La GN récupère 3.950 fausses coupures

Les services de sécurité redoublent d’efforts et de vigilance pour démanteler les nombreux réseaux de faussaires qui écument notre société.

PUBLIE LE : 07-04-2014 | 0:00
D.R

Les services de sécurité redoublent d’efforts et de vigilance pour démanteler les nombreux réseaux de faussaires qui écument notre société.

En 2013, les gendarmes ont récupéré plus de 3.950 fausses coupures en monnaie nationale et 56 fausses coupures en devises fortes, de l’euro essentiellement. Au final, on compte 165 arrestations, soit une hausse de 8,5% comparativement à l’année 2012, et le constat de 104 affaire de fausse monnaie, soit un hausse de près de 2%.
Quant aux wilayas les plus touchées par ce phénomène, les statistiques de la GN classent en tête Annaba, Msila et Blida, suivies d’Alger. Récemment, un réseau de faussaires a été démantelé à Alger par les éléments de la police judiciaire de Baba Hassan, relavant de la sûreté de daïra de Draria.
Le coup de filet a été rendu possible, selon la cellule de communication de la SWA, grâce à la patience et au travail de proximité des policiers, mais aussi le civisme et la prise de conscience des citoyens qui ont signalé les mouvements suspects des mis en cause.
Ces derniers propageaient la fausse monnaie, qu’elle soit nationale ou en devises, dans tous les quartiers de la capitale, mais aussi à Oran et même à l’étranger, où se trouvaient parmi eux, des ressortissants de nationalités africaines, de plus en plus impliqués dans ce type de criminalité, a-t-on constaté, ces dernières années.
 Pour éviter toute mauvaise surprise, ils se sont fait passer pour d’autres personnes en usurpant leur identité, mais c’était compter sans la détermination des policiers qui ont réussi à identifier les faussaires présumés. Lors de la perquisition du domicile de l’un des mis en cause, sis à Aïn Benian, les enquêteurs ont découvert deux caisses remplies de fausses coupures de 2.000 DA et de différents montants en euro. Au total, on compte la saisie de 8,6 millions de centimes et 15.800 euros en fausse monnaie. Déférés devant la justice, ils ont été placés en détention provisoire pour association de malfaiteurs internationale spécialisés dans le trafic de monnaie. À Médéa, deux individus ont été interpellés par les gendarmes de la brigade d’Aïn Boussif en possession de fausses coupures de 1.000 et 2.000 DA.
La prise a eu lieu lors d’un barrage de police effectué sur la RN 40 reliant Boughezoul à Aïn Lahdjel (Msila) et qui a vu l’interception des mis en cause qui circulaient à bord d’une Citroën C4 en direction de Tiaret.
La fouille des gendarmes a permis la découverte d’un sac noir suspect qui se trouvait entre les pieds du passager de la voiture. Selon les dires des mis en cause, le sac a été découvert abandonné dans la nature, du côté de Bougaâ (Sétif).
S. A. M.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions