dimanche 08 dcembre 2019 05:28:48

Ghardaïa : Reprise des affrontements entre groupes de jeunes

De nouvelles échauffourées entre groupes de jeunes des quartiers Kourti, Benghenem, Beladis et El-Chaâba ont éclaté dans la nuit de samedi et se sont poursuivies hier, a constaté un journaliste de l'APS sur place.

PUBLIE LE : 07-04-2014 | 0:00
D.R

De nouvelles échauffourées entre groupes de jeunes des quartiers Kourti, Benghenem, Beladis et El-Chaâba ont éclaté dans la nuit de samedi et se sont poursuivies hier, a constaté un journaliste de l'APS sur place. À la tombée de la nuit, des groupes de jeunes, munis de pierres et de cocktails Molotov, ont ranimé les hostilités entre les quartiers situés à la périphérie nord du chef-lieu de la wilaya, par des jets de galets et autres objets hétéroclites, notamment dans les quartiers situés sur la route reliant Ghardaïa et la commune de Daya Ben-Dahoua. Déployées en grand nombre, les forces de l'ordre, appuyées par des unités de la Gendarmerie nationale, ont été mobilisées pour faire cesser ces heurts et sécuriser les habitants dans ces quartiers et mettre fin aux affrontements, marqués aussi par le caillassage de véhicules et bus traversant ce tronçon de route reliant les communes de Ghardaïa et Daya Ben-Dahoua. Une dizaine de blessés légers ont été enregistrés, selon une source médicale de l’hôpital de Ghardaïa, en plus de véhicules et bus qui ont été caillassés et une habitation incendiée, signale-t-on. De violentes échauffourées récurrentes avaient déjà secoué la région de Ghardaïa, faisant 7 morts et plusieurs blessés, ainsi que plus 700 locaux à caractère d’habitation et commercial, vandalisés, pillés et incendiés, depuis janvier dernier. De nombreuses personnalités politiques, religieuses, sportives nationales et autres usent de leur pouvoir pour mettre fin à ces échauffourées par le dialogue et pour un rapprochement entre les parties en conflit sans aucune revendication apparente. Un calme précaire règne actuellement dans les autres quartiers de Ghardaïa où la population est hantée par le retour des incendies des locaux.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions