mardi 07 juillet 2020 08:41:22

L’observateur espagnol independant Miguel Moratinos visite la CNSEL : « Tout se déroule d’une façon favorable et en accord avec les attentes des autorités et du peuple algérien »

Le président de la CNSEL, M. Boutbik, a condamné, une nouvelle fois, toute forme d'agissement et d'acte de violence visant à perturber la campagne électorale.

PUBLIE LE : 07-04-2014 | 0:00
D.R

A l’issue d’une visite effectuée, hier dans l’après-midi au siège de la Commission nationale de surveillance de l’élection présidentielle, CNSEL, l'observateur espagnol indépendant, M. Miguel Angel Moratinos, s'est déclaré satisfait des préparatifs du scrutin qui, a-t-il dit, « sont conformes aux standards internationaux ».
« Depuis mon arrivée à Alger, j’ai constaté le sérieux de l’organisation de cette élection présidentielle. Je remarque que toutes les mesures juridiques sont en place et que l’ensemble des procédures sont déjà validées par les différentes instances juridiques algériennes », a notamment déclaré à la presse M. Miguel Angel Moratinos.
M. Miguel Angel Moratinos a visité, sur sa demande, le siège de la CNSEL, où il s’est entretenu avec son président et ses membres.
« Le président et les membres de la CNSEL m’ont affirmé, qu’en général, ils sont satisfaits de la façon dont se déroule ce processus électoral. Ils ont signalé qu’il y a eu ici et là de petits incidents, comme cela se produit dans toute élection que ce soit en Algérie ou dans d’autres pays », a-t-il tenu à préciser
A propos de ces incidents, M. Miguel Angel Moratinos déclare que rien n’est plus normal : « Cela est la preuve de la démocratie. En somme, ce que j’ai pu constater c’est qu’en ligne générale, et jusqu’à présent, tout se déroule d’une façon favorable et en accord avec les attentes  des  autorités et du peuple algériens. J’espère que le 17 avril, tout continuera à marcher dans cette direction et que l’élection se déroule dans la meilleure ambiance et qu’à la fin, le vote soit démocratique ».
Intervenant ensuite, M. Boubtik, président de la CNSEL a annoncé à la presse nationale, l’arrivée dans les tous prochains jours de deux experts juridiques de l’UE ; une visite qui s’inscrit dans le cadre de l’observation internationale.
« Nous saluons ce travail qui s’inscrit dans le cadre de la transparence », a-t-il affirmé.
Le président de la CNSEL, M. Fateh Boutbik, a, lors de cette rencontre avec la presse, réitéré sa condamnation des incidents survenus à Bejaia, qui ont  provoqué l'annulation du meeting du directeur de campagne du candidat indépendant M. Abdelaziz Bouteflika, M. Abdelmalek Sellal. M. Boutbik a condamné, une nouvelle fois, toute forme d'agissement et d'acte violence visant à perturber la campagne électorale. Aussi, il a déploré ces violences, les qualifiant d' « inadmissibles  et contraires aux pratiques démocratiques quelle que soit la partie ou la personne  visée », appelant, à « la sagesse, au dialogue et au civisme et à éviter tout débordement et toute forme d'extrémisme ».
Poursuivant ses propos, il signalera que la CNSEL a affirmé avoir dépêché son représentant au niveau de la wilaya de Bejaia,  pour faire le constat de visu des événements qui ont eu lieu. Il annoncera également que « des mesures seront prises pour que cessent de tels agissements ».
Soraya Guemmouri
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions