mardi 25 septembre 2018 17:04:23

Centrafrique : Ban Ki-moon « très triste » de la situation des musulmans

Le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, a exprimé samedi sa tristesse envers la communauté musulmane pourchassée par les miliciens majoritairement chrétiens anti-Balaka à Bangui et dans plusieurs endroits en Centrafrique, au cours d'une visite dans ce pays livré à "une épuration ethnico-religieuse".

PUBLIE LE : 07-04-2014 | 0:00
D.R

Le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, a exprimé samedi sa tristesse envers la communauté musulmane pourchassée par les miliciens majoritairement chrétiens anti-Balaka à Bangui et dans plusieurs endroits en Centrafrique, au cours d'une visite dans ce pays livré à "une épuration ethnico-religieuse". Dans le quartier du PK-5, où des musulmans sont encerclés depuis des semaines par des miliciens majoritairement chrétiens anti-Balaka et des bandes de pillards, il s'est entretenu avec l'imam de la grande mosquée du quartier, selon des médias. "J'ai entendu leurs histoires effroyables, de nombreux membres de la minorité musulmane ont fui", a-t-il dit, rappelant que "des crimes atroces sont commis ici".
"Je suis très triste de ce que j'ai vu", a-t-il commenté, accueilli par un millier de déplacés qui ont trouvé refuge dans la mosquée. "Je suis ici pour montrer la solidarité" de la communauté internationale, a-t-il dit à ses interlocuteurs : "Comme vous le savez, j'ai demandé au Conseil de sécurité d'établir une opération de maintien de la paix. J'espère que le Conseil prendra une décision dans quelques jours". "Une épuration ethnico-religieuse est une réalité" en Centrafrique, a souligné le secrétaire général de l'Onu.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions