mardi 12 novembre 2019 15:46:51

UGCAA : Les artisans algériens désormais structurés

La Fédération nationale des artisans (FNA), affiliée à l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), est née, hier, à la faveur d’un congrès constitutif, organisé, à cet effet, regroupant les 48 wilayas.

PUBLIE LE : 06-04-2014 | 0:00
D.R

La Fédération nationale des artisans (FNA), affiliée à l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), est née, hier, à la faveur d’un congrès constitutif, organisé, à cet effet, regroupant les 48 wilayas. «Cet organe s’attellera à réorganiser la profession», affirme Amar Saâdi, secrétaire national chargé de l’organique au niveau de l’UGCAA. Ce dernier estime que «la création de cette instance s’inscrit dans le cadre du processus engagé par notre organisation, pour la structuration de tous les secteurs, portant, aujourd’hui, le nombre des fédérations à douze, allant des boulangerie, aux auto-écoles, à l’agro-alimentaire, en passant par le recyclage et la récupération des déchets ferreux». Et de poursuivre : «Cette opération sera étendue à trois autres segments , à savoir les commerçants et éleveurs producteurs de viandes rouge et blanche, les entrepreneurs et les femmes dans le commerce. L’installation de la Fédération des artisans intervient conformément aux recommandations du 4è congrès. Il est désormais indispensable de se pencher sur les problèmes de cette catégorie si l’on ne veut pas aller vers une extinction pure et simple de l’artisanat.»
M. Saâdi relève en outre que «de nombreux métiers qui faisaient la fierté de certaines régions ont emprunté la voie de la décadence, d’où la menace qui pèse sur notre patrimoine artisanal». Il dit également qu’«à travers la fédération installée, il est question de relancer notre artisanat et lui restituer son lustre. Elle s’attellera ainsi à résoudre l’épineux problème des locaux commerciaux auquel sont confrontés les artisans, via la consécration d’une partie du programme du Président de la République relatif au 100 locaux au niveau de chaque commune, pour résorber le chômage. Il est primordial de trouver une formule adaptée à ces professionnels, dans le cadre du même programme, d’autant que la plupart de ces derniers travaillent chez eux, faute d’ateliers».
Le même responsable souligne par ailleurs que «d’ici janvier prochain, date à laquelle devra se tenir le 5e congrès de l’UGCAA, le nombre des fédérations artisanales sera porté à 15».
Samia D.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions