mercredi 19 septembre 2018 22:37:27

Ligue 1 - Mobilis (mise a jour), JSMB : le club risque la saignée

La JSMB est le premier club de l’élite dont le sort est déjà scellé. Le club béjaoui, qui a complètement raté sa saison, conséquence de plusieurs facteurs, est sûr d’évoluer en Ligue 2 - Mobilis la saison prochaine.

PUBLIE LE : 06-04-2014 | 0:00
D.R

La JSMB est le premier club de l’élite dont le sort est déjà scellé. Le club béjaoui, qui a complètement raté sa saison, conséquence de plusieurs  facteurs, est sûr d’évoluer en Ligue 2 - Mobilis la saison prochaine.

C’est que les carottes sont déjà cuites pour le club de Yemma Gouraya qui devra faire en sorte de sauver l’honneur le restant de la saison, l’enthousiasme de Hammouche n’ayant pas suffit à redresser une situation déjà critique. Au jour d’aujourd’hui, le peu d’énergie qui reste à la direction est déployée pour éviter au club la saignée. Plusieurs cadres de l’équipe sont, en effet, convoités par d’autres clubs autrement plus huppés ce qui fait que les dirigeants craignent sérieusement un véritable flux « migratoire » cet été. La rétrogradation du club conjuguée aux difficultés financières rencontrées durant la saison — des joueurs ne sont plus payés depuis des mois —font que certains sont tentés très sérieusement par un transfert. Aujourd’hui, au moins quatre joueurs et non des moindres sont en contact avec des clubs de l’élite. Il s’agit de Mebarakou, Neyati, Megatli et Aïot Fergane. Ces quatre éléments, qui sont de loin les meilleurs de l’effectif béjaoui, sont convoités respectivement par l’USMH, le MOB, l’ESS et l’ASO. Ainsi, en ce qui concerne Megatli par exemple, Hassan Hammar a déjà pris attache avec lui et lui proposé dans la soirée du match ESS-ASO de se rencontrer en fin de saison pour négocier un éventuel transfert à l’ESS. L’ASO aussi par l’entremise de son président, Abdelkrim Medouar a tenté une approche avec le joueur. De son côté, Mebarakou reste de loin le joueur le plus convoité. On nous parle de contacts incessants d’Algérie, mais aussi de Tunisie et du Maroc. D’autres clubs comme le MOB et l’USMH seraient aussi sur les rangs. Devant cette situation pressante, les dirigeants tentent de faire le nécessaire pour les retenir à Bejaia, même si cela relève carrément d’une mission impossible du fait qu’ils sont tous les quatre en fin de contrat.
La perspective de jouer l’accession la saison prochaine ne suffira pas pour les retenir du moment que cela fait des mois qu’ils ne sont plus payés. De son côté, l’entraîneur Hammouche qui a succédé à Kamel Djabour récemment devrait être reconduit pour encore une saison. Il parait clairement que la direction veut jouer à fond la carte de la stabilité, même si elle devra se faire à l’idée de perdre au moins quatre cadres de l’équipe. Les joueurs ont fait comprendre publiquement qu’ils étaient ouverts aux discussions, même si cela s’apparente plus à de la surenchère plutôt qu’à une volonté sincère de rempiler. La suite de la saison risque d’être compliquée pour la JSMB.
     A. Benrabah

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions