lundi 18 novembre 2019 19:03:49

Change : L’euro termine la semaine en baisse face au dollar

L’euro a clôturé la semaine en légère baisse face au dollar vendredi, au lendemain d’un accès de faiblesse provoqué par des propos du président de la Banque centrale européenne (BCE), écartant dans l’immédiat la perspective d’une baisse de taux.

PUBLIE LE : 06-04-2014 | 0:00

L’euro a clôturé la semaine en légère baisse face au dollar vendredi, au lendemain d’un accès de faiblesse provoqué par des propos du président de la Banque centrale européenne (BCE), écartant dans l’immédiat la perspective d’une baisse de taux. La monnaie européenne valait 1,3704 dollar vendredi soir contre 1,3717 dollar jeudi soir. Elle poursuivait son repli face à la devise nippone à 141,62  yens contre 142,61 yens jeudi, comme le dollar qui s’échangeait à 103,33 yens, contre 103,94 yens la veille. L’euro restait sous pression au lendemain du maintien comme attendu  du taux directeur de la BCE au niveau exceptionnellement bas de 0,25%, malgré le nouveau ralentissement de l’inflation en zone euro en mars, à 0,5%, son niveau le plus bas depuis la crise financière des années 2008-2009. Le président de la BCE Mario Draghi a semblé écarter dans l’immédiat la perspective d’une baisse de taux, la principale arme monétaire dont dispose  une banque centrale pour contrer le ralentissement de l’inflation et les risques de déflation, mais qui aurait pour effet collatéral de rendre l’euro moins   rémunérateur et donc moins intéressant pour les investisseurs spéculatifs. Par ailleurs, la situation de l’emploi aux États-Unis a été «décevante» en mars, pesant sur le dollar, estimait un analyste chez Forex.com. En effet, les créations d’emplois dans le pays ont représenté une légère baisse par rapport au mois précédent. Le rapport officiel mensuel est un indicateur majeur pour évaluer la vigueur de la reprise économique américaine, et surtout pour anticiper les prochaines actions de la Réserve fédérale américaine (Fed). Ainsi, des chiffres décevants étaient de nature à infirmer les spéculations sur une accélération des réductions du soutien de la Fed à l’économie américaine. Mais, comme le notait l’analyste, des données de l’emploi «ni trop forts  ni trop faibles laissent à penser que la Fed va maintenir le rythme» actuel des diminutions de rachats d’actifs, soit 10 milliards de dollars par mois. De son côté, la livre britannique restait quasi stable face à la monnaie unique européenne, à 82,60 pence pour un euro, et se stabilisait face au dollar, à 1,6591 dollar pour une livre. La monnaie helvétique se stabilisait face à l’euro, à 1,2220 franc suisse pour un euro, comme face au dollar, à 0,8916 franc suisse pour un dollar. La devise chinoise a terminé à 6,2123 yuans pour un dollar, contre 6,2114  yuans la veille. L’once d’or a fini à 1.297,25 dollars au fixing du soir, contre 1.284  dollars jeudi.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions