vendredi 15 novembre 2019 17:41:54

Otages algériens au Mali, M. Lamamra : « L'État n'épargne aucun effort et continue à mobiliser tous les moyens »

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé, hier, que l'État n'épargnait aucun effort et continuait à mobiliser tous les moyens possibles pour permettre le retour des membres du consulat algérien, enlevés il y a deux ans à Gao (Mali), sains et saufs à leurs familles.

PUBLIE LE : 06-04-2014 | 0:00
D.R

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé, hier, que l'État n'épargnait aucun effort et continuait à mobiliser tous les moyens possibles pour permettre le retour des membres du consulat algérien, enlevés il y a deux ans à Gao (Mali), sains et saufs à leurs familles.

S'exprimant lors d'une rencontre avec les familles des otages au siège de son département ministériel, M. Lamamra a "renouvelé l'engagement et la détermination de l'État algérien à n'épargner aucun effort et à continuer à mobiliser tous les moyens possibles pour permettre le retour des otages sains et saufs à leurs familles", a indiqué à l'APS, le porte-parole du ministère, Abdelaziz Benali Chérif. La rencontre s'est déroulée en présence de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Souad Bendjaballah, du ministre délégué, chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelmadjid Bouguerra, de hauts responsables du ministère des Affaires étrangères et d'autres institutions de l'État, ainsi que de la présidente du Croissant-Rouge algérien, Saïda Benhabyles. M. Lamamra a de nouveau rappelé que "cette question a constitué, tout au long des deux dernières années, une préoccupation constante des plus hautes autorités de l'État qui suivent attentivement l'évolution des efforts déployés pour la libération de ces serviteurs de l'État ciblés dans l'accomplissement de leur devoir professionnel", a précisé la même source. Le chef de la diplomatie algérienne a ajouté que le Président de la République, "Abdelaziz Bouteflika, l'a personnellement chargé d'assurer nos compatriotes dont les proches sont retenus en otages de la pleine solidarité de la nation et de la sienne propre", a ajouté M. Benali Chérif. Dans leurs échanges avec les familles, les participants ont évoqué "les faits se rapportant à cette situation et les contraintes objectives inhérentes à son traitement". Ils ont, à cet égard, souligné qu'ils "partagent la détresse des familles qu'ils ont invitées à continuer à investir leur confiance dans les institutions de l'État qui travaillent pour la libération de leurs proches". "Les membres du gouvernement et les hauts responsables présents à cette rencontre se sont joints au ministre des Affaires étrangères pour exprimer leur ferme soutien aux otages et à leur famille au nom de la nation algérienne toute entière". Les familles des otages ont, de leur côté, exprimé à M. Lamamra, "leur reconnaissance pour les marques de sympathie et de solidarité qui leur ont été témoignées dès le premier jour et qui n'ont jamais fléchi depuis. De même qu'elles ont réitéré leur confiance dans les institutions de l'État qui œuvrent pour réaliser leurs ardent espoir de retrouver les leurs", a fait savoir le porte-parole du ministère. "Cette rencontre, qui s'est déroulée dans un climat de convivialité fraternelle, s'inscrit dans le cadre des interactions qu'entretiennent les représentants de l'État avec les familles des diplomates algériens qui ont été enlevés le 5 avril 2012 à Gao", a précisé M. Benali Chérif.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions