vendredi 22 novembre 2019 17:31:57

Journée mondiale de la santé : Les maladies à transmission vectorielle, une menace

Chaque année, le 7 avril, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en place, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la Santé, une campagne de sensibilisation centrée sur diverses maladies.

PUBLIE LE : 06-04-2014 | 0:00
D.R

Chaque année, le 7 avril, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en place, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la Santé, une campagne de sensibilisation centrée sur diverses maladies.
Cette date commémorative de la création de l’OMS en 1948, permet au monde entier de se pencher sur des problèmes importants de santé publique. Le rendez-vous de cette année a pour thème : « Les maladies à transmission vectorielle ».
Avec pour slogan « Petits mais dangereux », l’OMS a voulu  à travers l’organisation de journée mondiale de la Santé, d’attirer l’attention sur la menace que représentent les maladies à transmission vectorielle, dans le monde entier. Plus d’un milliard de personnes sont infectées, chaque année, par des moustiques, mouches, tiques ou des gastéropodes. Ces vecteur de graves pathologies sont à l’origine du paludisme, dengue, leishmaniose, maladie de Lyme, schistosomiase ou fièvre jaune, font plus d’un million de victimes par an.
Cette campagne vise, également, à informer les voyageurs de la manière de se protéger contre les vecteurs et les maladies à transmission vectorielle lorsqu’ils se rendent dans des pays où sévit cette menace. Outre le fait de sensibiliser, les pays où les maladies à transmission vectorielle constituent un problème de santé publique et doivent être au fait de l’importance de prendre des mesures pour améliorer la protection de leur population.
Il faut savoir que les vecteurs sont de petits organismes (par exemple, moustiques, punaises, tiques et gastéropodes d’eau douce) qui peuvent transmettre une maladie d’une personne à l’autre ou d’un lieu à l’autre. Ils menacent la santé des milliers de personnes à travers le monde.
Selon l’OMS, beaucoup de maladies à transmission vectorielle ont refait surface ou se sont propagées dans de nouvelles parties du monde, à cause des changements environnementaux, de l’essor massif des voyages et des échanges internationaux. L’organisation cite, en outre, l’évolution des pratiques agricoles et l’urbanisation rapide et sauvage qui ont fait que nombreux vecteurs augmentent menaçant de nouveaux la planète. Ainsi, la dengue, qui est transmise par un moustique, touche désormais une centaine de pays et menace plus de 2,5 milliards de personnes, soit plus de 40% de la population mondiale. La dengue a été signalée dernièrement en Chine, Portugal et en Floride aux Etats-Unis. D’après l’OMS plusieurs maladies vectorielles se propagent, actuellement, telles que le paludisme ce qui montre que le risque de réintroduction de la maladie est permanent et qu’il faut rester vigilant. L’OMS cite, également, le cas de la schistosomiase, qui est transmise par des gastéropodes et qui touche près de 240 millions de personnes dans le monde, notamment les enfants qui vivent et habitent près de sources d’eau infestées sont particulièrement vulnérables à cette maladie, qui les anémient et diminue leurs capacités d’apprentissage.
C’est pourquoi, l’OMS a mis l’accent sur la vigilance et la lutte antivectorielle qui demeure l’outil le plus important pour prévenir les flambées de maladies à transmission vectorielle
Dans ce contexte, l’OMS recommande une étroite collaboration entre les différents acteurs concernés par la lutte contre ce genre de maladies, à savoir les autorités sanitaires et les autorités environnementales, notamment dans les pays limitrophes pour améliorer la surveillance intégrée des vecteurs et prendre des mesures pour éviter leur prolifération
Kamélia H.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions