vendredi 23 aot 2019 05:52:17

Belkhadem à El-Tarf : Appel à un vote massif pour l’homme de la réconciliation nationale

M. Abdelaziz Belkhadem a appelé, hier à El-Tarf, à un «vote massif en faveur de l’homme de la paix, de la réconciliation nationale et de la stabilité», le candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika à l’élection présidentielle du 17 avril prochain

PUBLIE LE : 04-04-2014 | 23:00
D.R

M. Abdelaziz Belkhadem a appelé, hier à El-Tarf, à un «vote massif en faveur de l’homme de la paix, de la réconciliation nationale et de la stabilité», le candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika à l’élection présidentielle du 17 avril prochain. Intervenant lors d’un meeting de campagne en faveur du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika à la salle Ahmed-Betchine, M. Belkhadem a exhorté la population  à «relever le défi en exprimant, le 17 avril, son choix en faveur de Bouteflika, un homme connu de par le monde pour ses positions, et qui a su rétablir la stabilité et permettre à l’Algérie d’être présente sur la scène internationale».
«Allez voter en masse pour dire que l’Algérie se porte bien et pour  répondre à travers les urnes à ceux qui veulent semer le doute et la discorde», a-t-il souligné.
Revenant sur la décennie noire, il dit que contrairement aux années  1990,  «lorsque la peur empêchait les Algériens de sortir de chez eux avant le lever du jour», le peuple «jouit aujourd’hui d’une sécurité et d’une sérénité qu’il se doit de préserver à tout prix». S’il est réélu, le candidat Bouteflika poursuivra «les efforts qu’il a engagés depuis une quinzaine d’années, tant sur le plan des réalisations socioéconomiques que sur le plan de la pratique démocratique», a encore ajouté  M. Belkhadem. «Le peuple placera sa confiance en celui qui s’est consacré à la consolidation de la stabilité du pays et à la relance du processus de développement socioéconomique,  comme en témoigne le bilan des trois précédents quinquennats dont l’impact (...) qui est aujourd’hui bien visible», a-t-il souligné. Le programme de Bouteflika prévoit d’assurer un développement économique et social «soutenu et durable», et d’approfondir les libertés publiques et individuelles à travers l’amendement de la Constitution, a également affirmé M. Belkhadem. Il a aussi rappelé que l’Algérie «figure parmi les rares pays à consacrer 13% de son produit intérieur brut (PIB) au volet social», avant de signaler que «d’autres réalisations et d’autres efforts restent à faire». M. Belkhadem, qui devait également se rendre dans l’après-midi à Bouhadjar, puis dans la wilaya voisine d’Annaba pour mener un travail de proximité dans les permanences du candidat indépendant Bouteflika, a clôturé son discours de près de 30 mn en renouvelant son appel à un vote massif en faveur de l’homme  de la réconciliation nationale.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions