mardi 04 aot 2020 03:31:09

7e journées pédiatriques à Sétif : Maladies infantiles rares : 1 cas sur 2.000 en Algérie

Les participants aux travaux des 7es journées pédiatriques ont mis l’accent, hier à Sétif, sur la nécessité de créer en Algérie « des centres spécialisés dans le traitement des maladies rares de l’enfant.»

PUBLIE LE : 02-04-2014 | 23:00
D.R

Les participants aux travaux des 7es journées pédiatriques ont mis l’accent, hier à Sétif, sur la nécessité de créer en Algérie « des centres spécialisés dans le traitement des maladies rares de l’enfant.» Le Pr. Belkacem Bayoud, du service de pédiatrie du centre hospitalo-universitaire (CHU) de Sétif, a indiqué que l’enfant, « quelle que soit sa maladie, doit vivre normalement et être étroitement surveillé en matière de nutrition.» Selon ce spécialiste, de tels centres doivent disposer de l’ensemble des compétences en matière de pédiatrie, afin de prendre efficacement en charge ces maladies le plus précocement possible.
Les statistiques de l’année 2013 font état de 7.000 maladies rares, dont 80 % sont d’origine héréditaire. Une maladie de ce type apparaît pour 2.000 naissances, a précisé le Pr. Bayoud, avant d’insister sur la formation continue des médecins et des spécialistes autour de ces maladies (insuffisance des hormones de croissance, inflammation des articulations, hémophilie, diabète) qui requièrent un dépistage précoce. Pour le Pr. François Feillet, de l’hôpital universitaire de Nancy (France), la prise en charge des enfants malades à la naissance « nécessite la conjugaison des efforts entre médecins et chercheurs.»
La sensibilisation des mères à la prévention est « un facteur important dans la prise en charge de ces maladies », a indiqué ce spécialiste, qui a mis l’accent sur la « création d’un laboratoire équipé pour ces maladies rares, liés directement à la nutrition.»
Cette rencontre de deux jours, organisée en collaboration avec le service de pédiatrie du CHU de Sétif et la direction de la santé de la wilaya de Sétif, avec la participation de l’association sétifienne d’aide aux malades asthmatiques, regroupe des spécialistes algériens et étrangers qui ont rendu hommage au Dr Djamel Bouhali, pédiatre décédé en 2013.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions