mercredi 18 octobre 2017 04:54:06

Restitution a l’Algérie du masque de Gorgone : Khalida Toumi à Tunis le 6 avril pour réceptionner la pièce archéologique

La ministre de la Culture, Khalida Toumi, se rendra à Tunis le 6 avril à l'invitation de son homologue tunisien, Mourad Sakli, pour réceptionner le masque de Gorgone, une pièce archéologique rare, volée en Algérie et retrouvée en Tunisie

PUBLIE LE : 02-04-2014 | 0:00
D.R

La ministre de la Culture, Khalida Toumi, se rendra à Tunis le 6 avril à l'invitation de son homologue tunisien, Mourad Sakli, pour réceptionner le masque de Gorgone, une pièce archéologique rare, volée en Algérie  et retrouvée en Tunisie, a indiqué hier un communiqué du ministère. La restitution de cette pièce qui aura lieu le 7 avril intervient après des "procédures légales et administratives" menées par le ministère de la Culture,  en collaboration avec la direction générale de la Sûreté nationale, le ministère des Affaires étrangères et le ministère de la Justice, a-t-on ajouté de même  source. Cette restitution, selon le communiqué, vient "couronner les efforts" du ministère de la Culture dans le cadre de la "lutte contre le commerce illégal des biens culturels", en application de la loi 98-04 relative à la protection du patrimoine culturel et la convention de l'Unesco de 1970. De son côté, le ministre tunisien de la Culture avait indiqué samedi dernier que "toutes les procédures légales" avaient été parachevées pour la  restitution à l'Algérie du masque de Gorgone, un bien que "le peuple  algérien est en droit de récupérer". Le gouvernement tunisien s'était engagé à restituer à l'Algérie ce "trésor  archéologique" le 8 février dernier à la clôture des travaux de la 19e session  de la Grande commission mixte algéro-tunisienne. Le masque de Gorgone a été volé en 1996 du site antique d'Hippone (Annaba) dans l'est algérien, avant d'être retrouvé en 2011 à l'intérieur de la maison de Sakhr el Materi, gendre du président tunisien déchu, Zine Al-Abidine Ben  Ali. La presse tunisienne avait indiqué auparavant que le gendre de l'ex-président tunisien était poursuivi pour "trafic de pièces archéologiques, transfert illégal de biens protégés et possession de pièces archéologiques non déclarées". Jusqu'à sa disparition en 1996, la Gorgone, un masque de 320 kg en marbre blanc, découvert en 1930 par l'équipe de l'archéologue français Choupaut, ornait  la façade d'une fontaine publique et faisait office d'exutoire d'une conduite d'adduction d'eau dans la ville d'Annaba.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions