lundi 23 octobre 2017 01:36:00

Cinéma iranien : Ligne spéciale, pour sauver un condamné à mort

Ligne spéciale, dernier film du réalisateur iranien Mostafa Kiaei, sera projeté à Téhéran en séance particulière afin de payer «le prix du sang» pour sauver la vie d’ un jeune homme condamné à mort, selon le réalisateur cité lundi par l’AFP.

PUBLIE LE : 02-04-2014 | 0:00
D.R

Ligne spéciale, dernier film du réalisateur iranien Mostafa Kiaei, sera projeté à Téhéran en séance particulière afin de payer «le prix du sang» pour sauver la vie d’ un jeune homme condamné à mort, selon le réalisateur cité  lundi par l’AFP. La recette de cette projection devrait contribuer à payer le dédommagement de 3 milliards de rials (100.000 dollars) exigé par les parents de la victime tuée lors d’une rixe. Selon Mostafa Kiaei, cette action de solidarité «est bien vue du pouvoir judiciaire» iranien, car le jeune condamné «n’est pas responsable du meurtre» bien que mêlé à la rixe.
«Les deux auteurs des coups mortels sont morts lors d’un accident de voiture», a rapporté le cinéaste. Le réalisateur qui a invité de nombreuses personnalités publiques, notamment des artistes et des sportifs à sa projection particulière, affirme «avoir déjà rassemblé le tiers de la somme».

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions