lundi 11 dcembre 2017 01:31:38

Le 30e groupe naval italien fait escale à Alger, Partenariat : le bon cap

L'Italie livrera à l'Algérie un bâtiment de débarquement et de soutien logistique en septembre

PUBLIE LE : 01-04-2014 | 0:00
Ph : Billal

La presse nationale a été conviée hier à une conférence de presse à bord du porte-avions italien Cavour qui fait une escale d’amitié jusqu’au 3 avril à Alger accompagné de trois autres unités qui forment le prestigieux 30e Groupe naval de la marine militaire italienne.
Cette campagne navale qui a commencé le 13 novembre 2013 en Italie, a conduit le groupe dans un long et riche périple le long des côtes africaines qui s’achèvera le 8 avril après une escale à Alger au cours de laquelle, et ce, dans le cadre d’une opération humanitaire, 14 enfants ayant une malformation faciale seront opérés au sein de l’hôpital du porte-avions, une opération caritative menée conjointement avec le Pr Hantala du CHU Beni-Messous est  appelée à s’inscrire dans la durée dans le cadre d’un partenariat avec le ministère de la Santé. Ainsi, à chaque escale dans les vingt pays africains visités, une assistance médicale est assurée suivant les besoins exprimés par l’hôte, et ce parallèlement aux autres objectifs de cette campagne navale, notamment la dimension militaire. Dans son allocution d’ouverture de la conférence de presse, l’ambassadeur d’Italie n’a pas manqué de remercier les autorités algériennes pour leur accueil amical , rappelant que les relations algéro-italiennes tirent leur substance d’abord du  caractère rassembleur de la Méditerranée avant d’être renforcées par la coopération entre les forces navales des deux pays dans divers secteur et qui connaissent un développement croissant allant de pair avec les échanges commerciaux qui vont crescendo, sachant  que le troisième Sommet algéro-italien se déroulera à Rome cette année. Le vice-amiral Paolo Treu, commandant du 30e groupe naval, a pour sa part, rappelé la haute portée de cette visite qui outre qu’elle permettra de renforcer l’amitié algéro-italienne et plus singulièrement la diplomatie navale, de tester, notamment le niveau de qualification des équipages et la fiabilité des équipements dans le cadre de l’intéropérabilité entre les deux marines, d’effectuer des opérations de protection et de sauvetage et surtout humanitaires, mais également et cela est remarquable, de présenter un panel de choix du savoir-faire italien dans divers domaines, puisque le porte-avions constitue également une exposition itinérante des activités de plusieurs grandes firmes industrielles et commerciales italiennes, même la joaillerie y figure, présentées au fil des escales au cœur même du porte-avions qui comprend, rappelons-le un équipage de 1.200 personnes dont une centaine de femmes.
K. O.

-----------------------------

L'Italie livrera à l'Algérie un bâtiment de débarquement et de soutien logistique en septembre
L'Italie livrera à l'Algérie un bâtiment de débarquement et de soutien logistique en septembre, a annoncé le directeur des constructions militaires de l'entreprise italienne Fincantieri, Angelo Fusco. Le bâtiment de débarquement, baptisé «Kaalat Beni Abbas» commandé à la société italienne Orizzonte Sistemi Navali (contrôlée par Fincantieri) et qui est en construction, a commencé les premiers essais en mer la semaine dernière.         
 «En 2011, nous avons signé un contrat avec les forces navales algériennes pour la construction d'un bâtiment de débarquement et de soutien logistique  de 8.000 à 9.000 tonnes, très efficace, possédant des capacités, notamment d'effectuer des opérations amphibie, a indiqué M. Fusco lors de la conférence de presse à bord du porte-avion italien Cavour.          
Il a expliqué que la livraison officielle se ferait durant la seconde moitié de 2015, ajoutant qu'il y aura une livraison préliminaire en septembre du navire.         
 «Les membres de l'équipage du navire algérien iront, dès la livraison préliminaire, dans la base navale italienne pour des activités de formation  avec les forces navales italiennes» a-t-il ajouté. «Les dernières activités seront effectuées en procédant à des tirs réels pour vérifier la fonctionnalité des missiles et des canons», a-t-il précisé.          
M. Fusco a indiqué également que son entreprise avait contracté un partenariat avec le chantier naval de Mers El Kebir en vue du transfert technologique et la production de chalands de débarquement, précisant que la construction d'un premier chaland avait été déjà achevée et que deux autres étaient en construction. De son côté, le vice-amiral et commandant du 30e groupe naval, Paolo Treu, a indiqué que 130 marins algériens sont en Italie pour se familiariser avec ce nouveau bâtiment, précisant que d'ici à la fin de l'année leur nombre sera porté à 180 marins.          
Interrogé sur la nature de la coopération existant entre les marines  algérienne et italienne, M. Treu a indiqué que les deux institutions avaient «un commun intérêt pour la stabilité», en plus des «activités théoriques d'échange d'informations et des activités pratiques au niveau bilatéral».          
Il a ajouté que cette coopération s'articulait autour de l'initiative des pays de deux rives de la Méditerranée (5+5) et à l'occasion des activités  d'entraînement internationales.  

-----------------------------

L’ambassadeur d’Italie :
« Les relations algéro-italiennes gagnent chaque jour  en intensité »  
Les relations algéro-italiennes «gagnent en intensité»  et «s'accroissent chaque jour davantage», en cherchant de nouvelles opportunités de coopération, a indiqué l'ambassadeur d'Italie en Algérie, Michele Giacomelli. «Nos relations montent en intensité et s'accroissent chaque jour davantage. Elles trouvent de nouvelles opportunités et de nouvelles dimensions de coopération», a indiqué M. Giacomelli. Il a ajouté que les deux pays partageaient une grande coopération se  déclinant dans plusieurs domaines, précisant que les relations entre les deux pays plongeaient «leurs racines dans le passé et l'histoire et ne datent pas  d'hier». L'ambassadeur italien a indiqué, dans ce sillage, que son pays était le 3e fournisseur de l'Algérie, après la Chine et la France, avec des exportations italienne avoisinant les 6 milliards de dollars, ajoutant que l'Italie était le 2e importateur des produits algériens, surtout du gaz.          
Le diplomate italien a relevé également que l'année 2014 était une année «très importante» pour les deux pays, en raison de la tenue probablement en automne prochain en Italie du 3e Sommet de haut niveau entre les deux pays,  après ceux de 2007 et 2012.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions