mardi 13 novembre 2018 18:09:52

Prix national d’architecture et d’urbanisme : L’architecte Yacine Fardeheb décroche le premier prix

Message du Président Bouteflika aux participants du Prix national d'architecture et d'urbanisme : Le témoignage des compétences créatives de notre jeunesse

PUBLIE LE : 31-03-2014 | 0:00
Ph : Wafa

La cérémonie de remise du Prix national d’architecture et d’urbanisme s’est déroulée en présence du ministre de l’Habitat  et de l’Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune qui a vu la participation de 114 architectes de 38 wilayas.

«Nous attendons beaucoup des architectes appelés à assumer, pleinement, leur rôle pour corriger l'image urbaine déplorable qui ternit aussi bien nos villes que nos villages», a affirmé le Chef de l’État dans un message adressé aux participants à la cérémonie de remise du Prix national d’architecture et d’urbanisme.
Et c’est l’architecte Yacine Fardeheb qui a reçu le Premier Prix national d'architecture et d'urbanisme 2013 (prix du Président de la République) pour la réalisation du Centre des études andalouses dans la commune de Mansourah, à Tlemcen. D'une valeur d'un million de dinars, le prix lui a été remis, hier, lors d'une cérémonie présidée par le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune. L’ouvrage architectural primé, a déclaré à cette occasion le lauréat, «est dédié à la recherche dans les domaines englobant la période andalouse, que ce soit dans la littérature, les arts ou les sciences exactes». Le deuxième prix, d’une valeur de 600.000 DA, est revenu à Mohamed Salah Boumehra qui a réalisé le plan du siège de la Banque d'Algérie à Guelma.   
Et c’est à Mohamed Bentouati qu’est revenue la troisième distinction, pour son plan de réalisation de 30 logements locatifs sociaux à Benchicao, dans la wilaya de Médéa. Un projet basé sur l’utilisation des techniques simples de construction. Ce prix est doté de 400.000 DA. Ce projet se démarque par un système architectural dans le traitement des façades, et il est construit avec de la pierre, matériaux local et accessible à l’auto-construction dans un milieu rural. Il y a lieu de signaler que pas moins de 114 architectes venant de 38 wilayas ont participé au concours qui a permis la sélection de nombreuses œuvres, dont 24 projets d’habitat et d’autres liés à des infrastructures publiques. Dans son message adressé aux participants à la cérémonie de remise du Prix national d'architecture et d'urbanisme, lu en son nom par le ministre de l’Habitat, M.  Tebboune, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a affirmé que cette distinction «récompense les meilleures œuvres architecturales modernes qui se distinguent par une touche artistique marquant les manifestations créatives de jeunes compétences algériennes et qui témoignent des grandes évolutions de notre société depuis le recouvrement de sa liberté et de sa dignité».
Aussi, il s’agit de «récompenser les meilleures œuvres architecturales qui nous permet d’apprécier toute la splendeur des innovations architecturales en Algérie et d’apporter un soin particulier à la qualité architecturale, condition sine qua non de la prise en charge des exigences, sans cesse croissantes et effrénées, qu’impose le développement en ce XXIe siècle», a affirmé le premier magistrat du pays. «Nous attendons beaucoup des architectes appelés à assumer, pleinement, leur rôle, pour corriger l'image urbaine déplorable qui ternit aussi bien nos villes que nos villages. C'est pourquoi il sied d'élargir les espaces de verdure et les aires naturelles dans les villes et leur périphérie», a indiqué également le Président de la République.  

Corriger l’image urbanistique déplorable
Pour le Chef de l'État, «les objectifs nationaux dans ce domaine, quel qu'en soit le volume, ne sauraient être atteints sans le concours des architectes, principaux acteurs de l'aménagement du pays et éléments déterminants dans notre lutte contre la médiocrité et la platitude».  
Enfin, le président du Collège national des architectes, Djamel Chorfi, a demandé au ministre de l'Habitat de remettre une lettre de cette organisation au Président de la République. M. Chorfi a indiqué que les architectes sont prêts à assumer la responsabilité  qui est la leur, tout en spécifiant que ceux-ci sont conscients des exigences et défis de la période actuelle, caractérisée par un effort de construction sans précédent.
Il a déploré que l'important programme de réalisations en Algérie ne soit pas accompagné de la qualité requise. Enfin, l’expert a réclamé «la révision de la législation régissant l'activité de l'architecte».
Salima Ettouahria

-------------------------------

Réhabilitation du vieux bâti
Trois conventions signées par la wilaya d’Alger
Un protocole d’accord portant sur la recherche et la formation dans le domaine de la réhabilitation du vieux bâti a été conclu hier entre la wilaya d’Alger et des universités et un institut de formation.
La première convention a été signée entre la wilaya d’Alger et l’Université  des sciences et technologies Houari-Boumediene (USTHB). La deuxième convention a été signée entre la wilaya et l’École polytechnique d’architecture et d’urbanisme d’Alger (EPAU), et la troisième conclue avec l’Institut de formation professionnelle de Kouba. En effet, un atelier a été créé au sein  de la wilaya pour prendre en charge ce dossier de la rénovation du vieux bâti. Le responsable de l’atelier en charge du vieux bâti à Alger, Wahid Temmar, a indiqué que la signature de ces trois conventions «permettra la prise en charge du tissu ancien selon une démarche scientifique à même de mettre en place un cadre juridique et technique à cette initiative». «La réhabilitation des vieux bâtis nécessite une intervention scientifique dont l’objectif est de créer des chantiers écoles à l’EPAU et à l’USTHB, avec des urbanistes et ingénieurs en génie civil», a-t-il expliqué, tout en mettant l’accent sur la nécessité de la formation des jeunes  dans les chantiers de réhabilitation des vieux bâtiments.
Salima E.

------------------------------

Message du Président Bouteflika aux participants du Prix national d'architecture  et d'urbanisme
Le témoignage des compétences créatives de notre jeunesse

Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé, hier, un message aux participants à la cérémonie de remise du Prix national d'architecture et d'urbanisme, lu en son nom par le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune. En voici la traduction APS :

"Mesdames, Messieurs,
Nous voilà, de nouveau, réunis pour la traditionnelle remise du Prix national d'architecture et d'urbanisme afin de récompenser les meilleures œuvres architecturales modernes qui se distinguent par une touche artistique marquant les manifestations créatives de jeunes compétences algériennes et qui témoignent des grandes évolutions de notre société depuis le recouvrement de sa liberté et de sa dignité.
Notre identité est profondément enracinée dans notre patrimoine et dans notre histoire que nous devons préserver et exalter. C'est un engagement que nous voulons honorer en récompensant, en pareilles occasions, les œuvres architecturales réalisées sous le sceau de l’innovation et de la créativité, où la modernité côtoie l’authenticité et où les valeurs universelles se mêlent aux constantes qui sous-tendent notre culture et notre histoire, dans toute leur splendeur.
Tel est le constat que nous avons fait dans certains projets réalisés récemment dans la wilaya de Médéa, lesquels ont trouvé le bon équilibre entre modernité et authenticité.
Pour que l’Architecture, important indicateur du degré de développement des peuples, soit promise à un essor durable, il nous appartient de veiller à l’amélioration de nos performances pour être à la hauteur des investissements consentis par l’État qui veut réunir toutes les conditions d’une vie décente et les éléments constitutifs du bien-être social à travers le développement des villes.
Récompenser les meilleures œuvres architecturales nous permet d’apprécier toute la splendeur des innovations architecturales en Algérie et d’apporter un soin particulier à la qualité architecturale, condition sine qua non de la prise en charge des exigences, sans cesse croissantes et effrénées, qu’impose le développement en ce XXIe siècle.
L’architecture, c’est plus que de l’art, c’est de la science, de la culture et du savoir. Elle est également un facteur incontournable de prospérité et de bien-être qui contribue grandement à la consécration du développement durable.
L’Habitat étant une des priorités du Gouvernement, les objectifs nationaux dans ce domaine, quel qu’en soit le volume, ne sauraient être atteints sans le concours des architectes, principaux acteurs de l’aménagement du pays et éléments déterminants dans notre lutte contre la médiocrité et la platitude. L'architecte progresse au rythme de l'évolution de sa société, il en subit l'influence et répercute, par ses conceptions architecturales, ses aspirations et ses ambitions.
Nous attendons beaucoup des architectes appelés à assumer, pleinement, leur rôle pour corriger l'image urbaine déplorable qui ternit aussi bien nos villes que nos villages. C'est pourquoi il sied d'élargir les espaces de verdure et les aires naturelles dans les villes et leur périphérie.
Le grand défi des architectes ne serait-il pas de reconquérir les espaces vacants et délaissés, de les transformer en lieux de détente et de loisir, et de mettre à contribution les sources d'énergie renouvelable pour juguler la pollution de l'environnement.
Notre ambition ne se limite pas à construire pour les générations présentes, nous aspirons également à immortaliser nos œuvres architecturales pour en faire un précieux patrimoine à léguer à la postérité. Nous voulons tirer avantage de votre expérience et de vos connaissances pour pouvoir dessiner, ensemble, les contours de la Ville algérienne future, riche de son passé et projetée vers l'avenir.
Enfin, j'adresse mes chaleureuses félicitations aux lauréats du Prix national d'architecture et d'urbanisme pour cette année, lesquels j'invite à la persévérance et à la constance pour donner le meilleur d'eux-mêmes.
Je vous remercie de votre attention." 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions