mardi 13 novembre 2018 22:23:28

Médéa : Journée d’étude sur la gestion des opérations financières du budget communal

La gestion des opérations financières du budget communal est le thème d’une journée d’étude organisée hier à Médéa au profit des présidents des Assemblées populaires communales (APC), des secrétaires généraux des communes et des trésoriers intercommunaux de la wilaya de Médéa, à l’initiative de la direction de l’Administration.

PUBLIE LE : 31-03-2014 | 0:00

La gestion des opérations financières du budget communal  est le thème d’une journée d’étude organisée hier à Médéa au profit des présidents des Assemblées populaires communales (APC), des secrétaires généraux des communes et des trésoriers intercommunaux de la wilaya de Médéa, à l’initiative  de la direction de l’Administration.
«Cette journée d’étude s’inscrit dans le cadre de la préparation de la mise en œuvre du nouveau plan budgétaire des communes qui sera appliqué à  partir du début de l’année prochaine 2015», ont expliqué les organisateurs.
 «Le nouveau plan permettra de doter les communes du pays d’un dispositif de gestion des dépenses, allégé et unifié, susceptible de transcender les contraintes et les lourdeurs que représentait l’ancien plan budgétaire des communes», a-t-on ajouté.
Cette rencontre vise à vulgariser auprès des trois principaux intervenants dans la gestion du budget communal, à savoir l’ordonnateur, le trésorier et le contrôleur financier, les techniques de gestion des opérations financières et comptables des budgets communaux et le dispositif réglementaire inhérent à cette gestion.
Parmi les axes développés, au cours de cette journée d’étude, encadrée par des responsables régionaux chargés du budget et du Trésor public, figurent le contrôle préalable des dépenses, les procédures d’engagement des dépenses, l’ordonnancement et le paiement des différentes opérations comptables.
 Le directeur régional du budget au niveau du ministère des Finances,  M. Mohamed Lounis, a mis l’accent, lors de son intervention, sur «l’importance du contrôle préalable des engagements des dépenses publiques», «action préventive destinée à préserver les deniers publics et qui permet également d’assurer  un suivi rigoureux de la programmation budgétaire des communes», a-t-il dit.
L’intervenant a fait remarquer que ce contrôle préalable permet de s’assurer le respect du dispositif réglementaire régissant les dépenses publiques  et de pouvoir identifier d’éventuels dépassements ou entorses à la réglementation.
Il a signalé, en outre, que les nouvelles dispositions introduites dans le nouveau plan budgétaire des communes sont appelées à «assurer une meilleure visibilité en matière de gestion des dépenses», de «mieux maîtriser les ressources  financières des communes» et d’ «orienter ces ressources vers des projets et des actions destinées à satisfaire les besoins des populations», a-t-il précisé.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions