jeudi 14 dcembre 2017 11:08:43

Ils tiendront un sit-in le 1er avril au ministère des transports : Les marins d’IBC déterminés

Les d’IBC, qui attendent depuis plus de deux ans la régularisation de leur situation ont décidé de saisir, encore une fois leur tutelle, et de tenir un sit-in au siège du ministère des Transports les pouvoirs publics dans l’espoir de trouver des solutions leur permettant de retrouver leur outil de travail.

PUBLIE LE : 30-03-2014 | 0:00

Les d’IBC, qui attendent depuis plus de deux ans la régularisation de leur situation ont décidé de saisir, encore une fois leur tutelle, et de tenir un sit-in au siège du ministère des Transports les pouvoirs publics dans l’espoir de trouver des solutions leur permettant de retrouver leur outil de travail.
Le secrétaire général du syndicat du personnel navigant, M. Rabah Youtichène, que nous avons reçus, hier, au siège de notre rédaction, a mis en avant la nécessité de réintégrer l’ensemble des travailleurs dans la société mère, CNAN groupe, avant de les redéployer provisoirement au niveau d’autres sociétés affiliées à ce secteur, « afin de préserver tous les droits socioprofessionnels du personnel », a-t-il précisé. Il a toutefois, mis en avant la situation "précaire" de ses collègues, dont 10% n’ont pas été redéployés. Dans ce contexte, M. Youtichène a tenu à déplorer la décision prise par la direction générale de la compagnie, portant sur la fermeture définitive de celle-ci « c’est la dissolution finale de la filiale, IBC sera fermée définitivement dès le 30 du mois en cours ». Rappelant « l’arrêt de versement des arriérés de salaires, depuis le 30 avril 2012 », le SG du syndicat a affirmé que les marins sont déterminés à poursuivre leurs actions de protestation, parce que cette décision de dissolution de l’entreprise, «  a été prise sans la concertation des syndicalistes ».
« Nous avons été reçus le 13 mai 2012 par le précédent ministre des Transports », a rappelé M. Youtichène, qui a noté que lors de cette réunion qui a duré plus de 3 heures, dont le PV est à son niveau, « l’ex-ministre a donné son accord de principe ». Aussi, « nous lançons notre appel à la tutelle pour étudier notre dossier », a déclaré le SG. Le représentant des marins d’IBC, après avoir rappelé la crise qui secoue la CNAN et sa filiale IBC, a estimé que « les solutions provisoires qui durent depuis plus de 2 ans ne mènent nulle part », « les marins que nous sommes, veulent du concret, avoir une situation stable », a-t-il exigé.
Ce même responsable syndical plaide, en outre, pour le rapatriement des navires qui sont bloqués au large du Pirée (Grèce) et de la Malaisie. « Les navires d’IBC ont sillonné toutes les mers, avec au total 8 bateaux, acquis en totale propriété. Aujourd’hui qu’ils sont immobilisés au large du Pirée et de la Malaisie, ils sont exposés à toutes sortes de problèmes inextricables.
Sihem Obraham

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions