mardi 20 novembre 2018 23:47:21

Patrimoine : La Tunisie décide de restituer à l’Algérie le masque de Gorgone

Le ministre tunisien de la Culture, Mourad Sakli, a annoncé hier la restitution, début avril, aux autorités algériennes du masque de Gorgone, une pièce archéologique précieuse et rare, affirmant que cette pièce «constitue un bien appartenant au peuple algérien».

PUBLIE LE : 30-03-2014 | 0:00
D.R

Le ministre tunisien de la Culture, Mourad Sakli, a annoncé hier la restitution, début avril, aux autorités algériennes du masque  de Gorgone, une pièce archéologique précieuse et rare, affirmant que cette  pièce «constitue un bien appartenant au peuple algérien». «Toutes les procédures légales afférentes ont été parachevées à cet  effet», a affirmé le ministre tunisien dans une déclaration à l’APS précisant avoir adressé une invitation à son homologue algérienne, Mme Khalida Toumi, pour  se rendre en Tunisie, début avril prochain, et réceptionner le «masque de Gorgone,  un bien appartenant au peuple algérien qui est en droit de le récupérer», a-t-il  souligné.  La question de la restitution aux autorités algériennes de ce «trésor  archéologique» a été évoquée à l’occasion de la tenue, le 8 février dernier,  de la grande commission mixte algéro-tunisienne coprésidée par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal et le Chef du gouvernement tunisien, Mahdi Jomaa. Le masque de Gorgone, en marbre blanc, a été volé en 1996 du site  antique d’Hippone (Annaba) dans l’Est algérien, avant d’être retrouvé à l’intérieur  de la maison de Sakhr El Materi, gendre du président tunisien déchu, Zine Al-Abidine  Ben Ali, après la «révolution des Jasmins», rappelle-t-on. Cette pièce archéologique de plus de 300 kg a été découverte en 1930  lors des fouilles effectuées par une équipe de l’archéologue français Choupaut, près du site d’Hippone. La presse tunisienne avait indiqué auparavant que le gendre de l’ex-président tunisien était poursuivi pour «trafic de pièces archéologiques, transfert illégal  de biens protégés et possession de pièces archéologiques non déclarées».

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions