mercredi 26 septembre 2018 08:46:31

Baba Ahmed à Relizane et à Mostaganem : Le temps est suffisant pour rattraper tous les cours au programme scolaire

Le temps “est suffisant pour rattraper tous les cours” non encore dispensés en raison de la grève qu’a connue le secteur, a estimé le ministre de l’Education nationale, Abdellatif Baba Ahmed, jeudi à Relizane.

PUBLIE LE : 29-03-2014 | 0:00
D.R

Le temps “est suffisant pour rattraper tous les  cours” non encore dispensés en raison de la grève qu’a connue le secteur, a  estimé le ministre de l’Education nationale, Abdellatif Baba Ahmed, jeudi à  Relizane.
M. Baba Ahmed a également indiqué que tous les moyens humains et logistiques  ont été consacrés à l’opération de rattrapage des cours, lancée dernièrement  notamment pour les élèves de 3e année secondaire en prévision de la session  du baccalauréat de juin prochain.
L’évaluation du programme de rattrapage sera opérée à la fin de l’année  scolaire, soit au début du mois de mai prochain, a-t-il dit, ajoutant que “s’il  s’avère que le rattrapage n’a pas touché tous les cours décidés au programme  scolaire de la troisième année secondaire, des mesures adéquates seront prises  dont la fixation du seuil des leçons concernées par les examens”.
«Un décret portant généralisation des Instituts technologiques de l’éducation (ITE) sera promulgué prochainement», a annoncé, jeudi à Mostaganem, le ministre de l’Éducation nationale, Abdelatif Baba Ahmed. Dans une déclaration à la presse, en marge de sa visite de travail dans la wilaya, le ministre a indiqué que le nombre de ces instituts a augmenté de 10 à 13, affirmant que la priorité du ministère est accordée actuellement à la formation des formateurs.
M. Baba Ahmed a souligné, d’autre part, que le seuil des leçons concernées par les examens du baccalauréat de la session de juin prochain «dépend de l’évaluation du programme de rattrapage des cours sur la base des rapports des directions de wilaya de l’éducation».
Le ministre a, dans ce sens, affirmé que le temps «est suffisant jusqu’à fin avril ou début mai prochains, pour évaluer le rattrapage des cours», qui se déroule normalement. Par ailleurs, il a affirmé que la wilaya de Mostaganem ne connaît pas de surcharge dans les classes, comme c’est le cas dans d’autres wilayas du pays.
M. Baba Ahmed a inauguré, lors de sa visite dans la wilaya, deux groupes scolaires à El- Hammamet, dans la commune d’Aïn Nouissy, et dans la localité de Kharouba, à la périphérie est de Mostaganem.
En outre, il a inspecté le projet de réalisation d’un lycée de 800 places dans la commune d’El-Hassiane et les travaux d’extension du lycée Latrouche-  Djilllali, dans la commune de Mazaghran.
À noter que le secteur de l’Éducation sera renforcé, à la rentrée scolaire prochaine dans la wilaya de Mostaganem, de trois nouveaux lycées à Safsaf,  El-Hassiane et Kharouba, de trois groupes scolaires et de trois demi-pensionnats pour le cycle moyen, dont les taux d’avancement des travaux varient entre 70 et 90%.
APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions