dimanche 17 dcembre 2017 14:57:27

tahmi et bendjaballah a Ghardaia : Elaboration prochaine d’une carte nationale du sport

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, a annoncé, jeudi passé à Ghardaïa, l’élaboration d’une carte nationale du sport sur la base d’une identification des pôles et des disciplines propres à chaque région.

PUBLIE LE : 29-03-2014 | 0:00
D.R

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, a annoncé, jeudi passé à Ghardaïa, l’élaboration d’une carte nationale du sport sur la base d’une identification des pôles et des disciplines propres à chaque  région.
Cette carte sera élaborée à partir de la base, avec la participation  du mouvement associatif, les sportifs et les responsables locaux du secteur,  a précisé M. Tahmi, en marge d’une visite de diverses structures sportives et de jeunesse dans la wilaya de Ghardaïa, en compagnie de la ministre de la Solidarité  nationale, de la Famille et de la condition de la femme, Souad Bendjaballah. Appelée à identifier les potentialités et les spécialités propres de  chaque région du pays en matière de disciplines sportives, cette carte nationale permettra de déterminer les moyens à mettre en œuvre pour l’épanouissement des  sportifs et des jeunes talents, a expliqué le ministre.
Rappelant les efforts consentis par l’Etat dans la réalisation des infrastructures  sportives et de jeunesse, M. Tahmi a insisté, par ailleurs, sur la formation,  la bonne gestion et la rationalisation dans l’utilisation des moyens par l’ensemble des clubs sportifs à travers le pays. Le développement du sport en Algérie est « étroitement lié à la bonne  gestion et la bonne gouvernance », a-t-il souligné à ce propos.
La nouvelle vision du ministère de la Jeunesse et des Sports s’oriente  vers la création d’espaces sportifs et de jeunesse, particulièrement des piscines,  des stades et des salles de sports, afin de permettre aux habitants des zones  désenclavées de pratiquer les activités de loisirs et de sports, a ajouté le  ministre, signalant, dans ce sens, que son département œuvre actuellement  à la généralisation et à la promotion du sport à l’échelle nationale, notamment à travers le soutien des associations sportives. En visitant des projets en chantier, relevant de son département  ministériel, la ministre et de la Solidarité nationale, de la Famille et de  la Condition de la femme a indiqué, de son côté, que « la prise en charge des  personnes vulnérables et des handicapés est l’affaire de tous ».  
Mme Bendjaballah a rappelé, en ce qui concerne les efforts de l’Etat  pour la prise en charge des personnes vulnérables, qu’en 1962 l’Algérie comptait  huit centres de prise en charge des personnes handicapées et des personnes  âgées, avant que ce chiffre ne passe à 168 centres en 1999 et n’atteigne ensuite  les 390 centres en 2014. Les deux ministres se sont enquis de la qualité des installations, équipements  sportifs et autres structures de jeunesse, ainsi que de la prise en charge des personnes aux besoins spécifiques. Au terme de cette visite, ils ont souligné l’importance accordée par  l’Etat au développement du sport national et sa mise à niveau pour être à la  hauteur des aspirations des Algériens (nes). Lors de cette visite qui a englobé les communes de Ghardaïa, Bounoura,  Métlili et Berriane, des explications ont été données aux deux membres du gouvernement sur le taux d’avancement des projets qui seront livrés avant la  fin de l’année 2014. Les ministres ont exhorté l’ensemble des acteurs concernés en vue de  l’accélération du rythme de réalisation des projets, afin qu’ils soient livrés  dans les délais contractuels.
APS


Famille
Installation du Conseil national de la famille et de la femme dans sa nouvelle composante

Le Conseil national de la famille et de la femme a été installé jeudi passé à Alger, dans sa nouvelle composante, indique un communiqué du ministère de la Solidarité nationale de la Famille et de la Condition de  la femme.
« Composé de 48 membres représentant des départements ministériels,  d’institutions nationales et du mouvement associatif, le conseil suscité est  un organe consultatif, chargé d’assurer la concertation, le dialogue et la  coordination des actions concernant la famille et la femme », a-t-on précisé  de même source, à l’issu de la cérémonie d’installation présidée par le secrétaire général du ministère.
APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions