mercredi 12 aot 2020 18:53:25

Saison estivale : On s’y prépare déjà

L’été, c’est dans trois mois, mais les préparatifs ont déjà commencé. Parmi les intervenants dans la gestion de la saison estivale, on trouve les services de la protection civile dont le rôle dans la sécurité des estivants n’est plus à prouver.

PUBLIE LE : 26-03-2014 | 23:00
D.R

L’été, c’est dans trois mois, mais les préparatifs ont déjà commencé. Parmi les intervenants dans la gestion de la saison estivale, on trouve les services de la protection civile dont le rôle dans la sécurité des estivants n’est plus à prouver.  C’est dans cette optique que le 2e regroupement régional des directeurs de la protection civile de 23 wilayas de l’ouest et du sud du pays s’est tenu, hier, à Aïn-Témouchent, afin de préparer comme il se doit la saison estivale, prévue, rappelons-le, du 1er juin au 30 septembre de chaque année. Il a été, à ce propos, question de tirer les leçons de l’année dernière et relever les insuffisances et les lacunes pour faire mieux que par le passé. Une période sensible qui nécessite des efforts supplémentaires et la mobilisation d’importants moyens pour faire face aux feux de forêt, noyades, accidents de la circulation ou encore les envenimations dues aux piqûres de scorpions.
D’ailleurs, en termes de statistiques, il a été enregistré 89 noyades mortelles dont 63 cas sur des plages interdites à la baignade pour un total de 48.429 interventions qui ont été constatées au niveau des 369 plages autorisées à la baignade. Les agents de surveillance ont réussi à sauver plus de 33.830 baigneurs d’une mort certaine tandis que 12.364 personnes ont été soignées sur place.
Pour les baignades dans les réserves d’eau, un phénomène en nette croissance ces dernières années, en dépit des actions de sensibilisation menées par la protection civile, le bilan de l’été 2013 porte sur 204 décès. Quant aux feux de forêt, 22 colonnes mobiles ont été  mobilisées et réparties au niveau des wilayas classées à haut risque, on compte 21.253 interventions effectuées par les sapeurs-pompiers pour l’extinction de 21.253 incendies de forêt, maquis, broussailles, récoltes, palmerais et arbres fruitiers. Ces bilans relatifs aux différents dispositifs de surveillance des plages et baignade, de prévention et de lutte contre les feux de forêt et palmiers ont été passés en revue et les difficultés et les contraintes rencontrées l’année dernière ont été identifiées. Les responsables de la PC se sont attardés sur les volets préventifs, organisationnels et opérationnels pour éventuellement déceler les dysfonctionnements et prendre les dispositions qui s’imposent pour améliorer les plans d’action mis en place pour une meilleure prise en charge des estivants. A Boumerdès, on compte, en revanche, augmenter le nombre des plages autorisées à la baignade pour le porter à 32. Des études d’aménagement de 12 plages relevant de huit communes seront bientôt lancées, a révélé à l’APS le directeur du tourisme et de l’artisanat de cette wilaya qui souligne que ce projet est inscrit dans le cadre d’un programme visant à attirer un flux de plus de 11 millions d’estivants pour l’été prochain.
Ces aménagements viennent s’ajouter aux études d’aménagement de 12  autres plages, en vue de leur dotation en commodités nécessaires à la détente  et à la quiétude des estivants, dont la réalisation d'accès, d'éclairage  public et parkings automobiles, a encore indiqué le responsable.          
SAM
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions